/misc
Navigation
Basketball | Planète Basket

Un sport de plus en plus populaire

BKN-CHICAGO-BULLS-V-MINNESOTA-TIMBERWOLVES
Photo d'archives Andrew Wiggins

Coup d'oeil sur cet article

Au Canada et à travers le monde, le basketball connaît une croissance fulgurante. Mais qu’en est-il de la popularité du basket au Québec?

Au Canada et à travers le monde, le basketball connaît une croissance fulgurante. Mais qu’en est-il de la popularité du basket au Québec?

Lors de la visite des Raptors de Toronto et des Knicks de New York au Centre Bell en octobre dernier, la NBA, par la voix de son commissaire adjoint Mark Tatum, a indiqué qu’elle avait de grandes ambitions.

Elle veut faire en sorte que le basketball devienne le sport numéro un au monde afin de détrôner l’actuel monarque, le soccer.

Et la NBA ne rêve pas en couleurs. Elle n’a jamais été aussi populaire à l’échelle planétaire. Ses matchs sont retransmis dans 215 pays et en

47 langues cette saison.

De plus, un nombre record de 101 joueurs internationaux provenant de 37 pays font partie des 30 formations de la NBA cette année. C’est pratiquement le quart des joueurs de la NBA.

Le basket canadien a la cote

Le basketball au Canada n’a pas échappé à cette vague mondiale de popularité.

«Du côté masculin, 13 joueurs canadiens jouent actuellement dans la NBA. Ça n’a jamais été aussi élevé. C’est un indicatif formidable qui démontre la croissance du basket au Canada», soutient Michele O’Keefe, directrice générale de Canada Basketball.

D’ailleurs, les deux derniers joueurs repêchés au tout premier rang dans la NBA étaient canadiens: Andrew Wiggins en 2014 et Anthony Bennett en 2013.

Et les filles ne sont pas en reste. L’équipe nationale canadienne a atteint des sommets inégalés au cours des dernières années. Elle a terminé au huitième rang aux JO de Londres en 2012 et cinquième aux Mondiaux de Turquie en 2014. De plus, deux Canadiennes ont été repêchées par la WNBA.

Et les statistiques semblent appuyer les propos de la dirigeante canadienne. Selon Statistiques Canada (2008), le basketball est le sport canadien qui connaît la plus forte croissance auprès des enfants âgés de 5 à 14 ans.

De 1998 à 2005, le basket a connu une augmentation de 37 % au niveau des enfants qui le pratiquent. C’est également le sport d’équipe le plus populaire auprès des adolescents canadiens selon une étude effectuée en 2010 par la firme Solutions Research Group.

L’influence des Raptors

Les Raptors de Toronto célèbrent cette année leur 20e anniversaire au sein de la NBA. La popularité du basket en Ontario est intimement liée à leur arrivée dans cette province.

«Il y a 20 ans, il n’y avait que huit à dix associations de basket à travers l’Ontario. Maintenant, il y en a 200», indique la dirigeante canadienne.

De plus, l’arrivée de nouveaux immigrants au Canada a augmenté le nombre de joueurs de basket.

«Le basketball est l’un des trois sports les plus populaires au monde. Quand les nouveaux Canadiens s’installent ici, ils veulent jouer au basket parce qu’ils connaissent déjà ça, contrairement au hockey. On dit que ça prend deux générations aux nouveaux arrivants pour se familiariser avec le hockey alors que le basket, ça leur prend 10 minutes!» indique O’Keefe.

Le hockey, la religion au Québec

Bien qu’elle ait aussi connu une croissance au fil des ans, la pratique du basket s’est stabilisée au Québec au cours des trois dernières années. Selon les chiffres obtenus par Basketball Québec, il y avait 38 199 joueurs de basket l’an dernier.

«Au Québec, on a atteint un plateau. Notre croissance s’est arrêtée», indique Daniel Grimard, directeur général de Basketball Québec.

Plusieurs facteurs expliquent cette stagnation, mais la principale réside dans le fait que le basket entre en compétition directe avec le hockey.

«Oui au Canada, le basket a surpassé le hockey, mais pas au Québec. En fait au Québec, c’est le soccer qui fait loi dans les nombres. Mais comme le hockey se joue en même temps que le basket, ç’a un impact significatif», explique le DG québécois.

 

Commentaires