/news/society
Navigation
Nouvelle image de marque

Québec, l'accent d'Amérique

Coup d'oeil sur cet article

Québec,l’accent d’Amérique: voilà la nouvelle image de marque choisie pour définir et vendre la ville à l’international.

Alors que plusieurs s’attendaient à un slogan à la «I Love New York», le maire, Régis Labeaume, a soutenu d’entrée de jeu jeudi qu’ils seraient «déçus».

«Ça s’apparente davantage à un cri de ralliement ou à une affirmation collective», a-t-il insisté, précisant avoir écarté tout «slogan à gogo».

Ce positionnement met l’accent sur la «schizophrénie culturelle» de Québec qui a un «demi-cerveau francophone de souche» et un «demi-cerveau nord-américain», a illustré le maire.

«Moi, mon ADN, c’est ça, je me retrouve complètement là-dedans!,a noté M. Labeaume. Je me sens comme un francophone nord-américain.»

L’aspect francophonie était fondamental aux yeux du maire qui a exclu tout anglicisme – comme la Ville de Lyon en France qui a choisi le slogan ONLYLYON. La signature ne sera pas traduite en anglais.

La vice-présidente du comité exécutif, Julie Lemieux, qui a piloté ce dossier avec le chef de cabinet du maire, Louis Côté, a soutenu que ce positionnement évoque l’identité «profonde» de Québec.

«On a été les premiers à mettre un accent sur l’Amérique. Ça représente bien notre passé, mais aussi notre présent et notre futur. On revendique le droit de vivre en français», a dit Mme Lemieux.

Exit Rapaille et la Vieille Capitale

M. Labeaume souhaite que ce nouveau vocable prenne le dessus sur l’expression Vieille Capitale qu’il n’aime pas beaucoup.

Il a aussi indiqué hier vouloir tourner la page sur le douloureux épisode Clotaire Rapaille qui a coûté 250 000 $ à la Ville, il y a quatre ans.

«On ne veut plus en entendre parler pantoute. Clotaire Rapaille, je ne sais plus c’est qui. Je me souviens qu’il y a quelqu’un qui s’appelait comme ça, il y a quatre ans, on est tanné d’en entendre parler. C’estterminé», a-t-il dit.

La nouvelle image a été élaborée en partie à l’interne et en partie avecl’aide de la firme Côté Fleuve au coût de 75 000 $, incluant le visuel.

La signature apparaîtra notamment sur des bannières affichées à l’aéroport Jean-Lesage et au Centre des congrès de Québec. Un drapeau arborant la nouvelle image de marque a été hissé dans les Jardins de l’hôtel de ville jeudi.

Commentaires