/news/currentevents
Navigation
Disparue il y a 15 ans

Inauguration d'une plaque commémorative pour Julie Surprenant

La famille de Julie Surprenant, enlevée depuis maintenant 15 ans, ne veut pas qu'elle soit oubliée.
Capture d'écran / Agence QMI La famille de Julie Surprenant, enlevée depuis maintenant 15 ans, ne veut pas qu'elle soit oubliée.

Coup d'oeil sur cet article

TERREBONNE – Les proches de Julie Surprenant inaugureront une plaque commémorative, dimanche après-midi à Terrebonne, à l'endroit où l'adolescente de 16 ans a été portée disparue, le 16 novembre 1999.

«La première fois que j'ai vu le monument, cela a été un choc parce que cela venait de concrétiser sa disparition», a avoué Michel Surprenant, le père de Julie, en entrevue à l'émission «Le Québec Matin», sur les ondes de TVA.

Le monument doit servir à se remémorer la présence de Julie et devenir un symbole pour tous les parents qui ont la chance d'être en présence de leurs enfants.

M. Surprenant souhaite aussi qu'il leur rappelle l'importance de la sécurité et de la prévention. «On ne doit pas laisser ses enfants aller au dépanneur le soir», a-t-il rappelé.

Il se rappelle que les techniques pour protéger les enfants ont été grandement améliorées depuis 15 ans.

«On ne connaissait pas le terme de prédateur sexuel ni la dangerosité de ceux-ci», a-t-il ajouté.

C'est la soeur de Julie, Andréanne, qui a eu l'idée d'ériger une plaque en mémoire de sa soeur.

Plusieurs personnalités devaient se rendre sur le lieu de la disparition de Julie, dont le ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, et le maire de Terronne, Jean-Marc-Robitaille.

Commentaires