/opinion/blogs
Navigation

Je vois Montréal ? Regardez Québec !

Coup d'oeil sur cet article

(Je partage avec vous ici mon billet publié mardi dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec. Bonne lecture!)

Faire de la Métropole LA capitale mondiale du cirque. Créer un « hub » de créativité dans l’ancien planétarium. Électrifier les taxis. Exposer des œuvres d’art entre l’aéroport Trudeau et le centre-ville... Des idées de grandeur ? Des projets farfelus ? Que des vœux pieux ...présentés ce lundi à la grand-messe initiée par l’homme d’affaires Jacques Ménard et le Boston Consulting Group pour relancer Montréal? Regardez donc Québec !

C’était il y a quelques années à peine. La Vieille Capitale faisait figure de « ville de fonctionnaires » par excellence. Une économie homogène, un rythme de vie tranquille (pour ne pas dire carrément plate), sans intérêt particulier... Québec semblait tourner au neutre.

Et puis soudain...paf ! Un nouveau souffle, une toute nouvelle énergie ! Le maire Régis Labeaume, fraichement élu, saisit l’opportunité des fêtes du 400e (magistralement lancées par son prédécesseur Jean-Paul Lallier) pour administrer un électrochoc à la ville.

Un boulevard Champlain tout neuf, Paul McCartney sur les Plaines, un parc technologique qui s’ouvre à l’international, un nouvel amphithéâtre... Québec s’est mis justement à avoir des idées de grandeur, des projets qu’on avait d’abord jugés n’être que des voeux pieux. Pourtant...

Alors, pourquoi pas à Montréal aussi? D’autant plus que la table est mise....

Il y a un an, au lendemain de son élection, le maire Denis Coderre a justement eu la bonne idée de s’associer à son homologue de Québec pour développer l’axe « Coderre-Labeaume » et créer un nouveau rapport de force auprès du gouvernement provincial.

Les deux hommes forts de la scène municipale ont exigé plus de pouvoirs pour leur ville, un statut particulier, un nouveau pacte fiscal... et sont en voie de l’obtenir. Alors, disons que pour Montréal, c’est plutôt bien parti. Elle qui, comme à l’image de Québec en 2008, s’apprête à célébrer, en 2017, son 375e anniversaire de création.

Bref, après des années d’une Métropole sans direction et le pathétique épisode de la corruption municipale, pourquoi « Je Vois Montréal » n’aurait-il pas été la thérapie de groupe nous permettant de tourner définitivement la page sur notre sempiternelle autoflagellation collective ? L’occasion de regarder vers l’avant, faire preuve de confiance et d’audace, avoir enfin de l’ambition.

Alors, faire de Montréal LA capitale du cirque, créer un « hub » de créativité dans l’ancien planétarium, électrifier les taxis...des idées de grandeur? Que des vœux pieux? Au contraire... Amenez-en des projets pour relancer la Métropole. Parce que quand on regarde Québec, il y a lieu d’espérer.

 

 

 

 

1 commentaire(s)

diane veilleuxAprès tout, la Catalogne a voté (même si Madrid n’accorde aucune force de loi à ce référendum) massivement en faveur de la souveraineté même si cette région de l’Espagne est plus pauvre que le Québec. dit :
20 novembre 2014 à 9 h 35 min

Permettez moi de trouver votre analyse quelque peu teintée d'angélisme, de naïveté. Depuis plusieurs décennies la région métropolitaine constitue électoralement un bassin d'électeurs constants dans leurs choix politiques, ce qui n'est pas le cas de Québec et cet réalité a donné à la Ville de Québec la réputation d'être à vendre au plus offrant, bien triste réalité.