/news/politics
Navigation
Californie

De bonnes affaires pour Saga en Californie

Jonathan Bélisle et Vincent Routhier de Saga.
Photo Marianne White Jonathan Bélisle et Vincent Routhier de Saga.

Coup d'oeil sur cet article

Les missions économiques en Californie sont là pour rester car elles débouchent sur des résultats tangibles pour les entreprises québécoises, affirme le maire.

«C’est sûr, on va continuer de venir aux six mois », a dit le maire jeudi.

La compagnie Saga, qui se spécialise dans la création d’histoires immersives et interactives, a présenté son système ioTheatre à plusieurs entreprises californiennes, dont des géants du commerce au détail.

Leur système innovateur est une plateforme technologique qui intègre des capteurs physiques, des services web et des objets connectés. Cela permet de raconter des histoires d’une toute nouvelle façon en offrant à l’utilisateur la possibilité d’interagir et de voir ses actions transposées dans des films personnalisés. «L’idée c’est de recréer la magie de ce qui vient de se passer, mais en oubliant la technologie elle-même», explique en entrevue Vincent Routhier, président de Saga.

Leur système peut être utilisé autant pour des événements extérieurs grand public que dans des commerces pour offrir une expérience augmentée aux clients en leur proposant des publicités ou des produits sur mesure. «Pour nous, c’est crucial une mission comme celle-là», a dit Jonathan Bélisle, vice-président stratégie et recherche et développement pour Saga.

La Ville de Québec a été emballée par leur projet et a versé 225 000$ pour financer la recherche et le développement de le parcours interactif Luma qui sera présenté lors du Marché de Noël Allemand, du 28 novembre au 13 décembre. « Ils avaient besoin d’un coup de pouce et je suis certain que ça va être payant pour eux », a dit le maire Labeaume.
 

Commentaires