/misc
Navigation
Centre-ville de Lac-Mégantic

L’appel d’offres pour la démolition lancé

L’appel d’offres pour la démolition lancé
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Lac-Mégantic va de l’avant avec la démolition de 16 bâtiments, la décontamination, la restauration et la reconstruction du centre-ville, en lançant les appels d’offres malgré une pétition de 1400 signatures remise hier pour contrer le projet.

Lac-Mégantic va de l’avant avec la démolition de 16 bâtiments, la décontamination, la restauration et la reconstruction du centre-ville, en lançant les appels d’offres malgré une pétition de 1400 signatures remise hier pour contrer le projet.

La destruction controversée des immeubles qui ont été épargnés lors de la catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic le 6 juillet 2013 permettra la décontamination des sols autour et sous les fondations, précise l’appel d’offres, publié jeudi sur le système électronique d’appel d’offres du gouvernement du Québec.

Lors d’une entrevue accordée au Journal il y a deux semaines, la mairesse Colette Roy-Laroche a soutenu qu’il n’y avait aucune autre solution afin d’assurer la sécurité des citoyens. Selon elle, même si la présence de contamination est faible et même nulle où se trouvent les bâtiments qui seront détruits, les études ont démontré qu’il pouvait y avoir un risque pour la santé publique. La mairesse avait parlé d’un geste «rationnel» qui lui «brisait le cœur».

Certains mécontents

Toutefois, les explications de Mme Roy-Laroche n’ont pas convaincu la population. L’annonce de l’administration Roy-Laroche a été accueillie froidement par les citoyens de Mégantic, principalement par les gens qui verront s’envoler leur propriété. «Il y a 400 citoyens qui ont participé aux travaux afin d’imaginer l’avenir de la ville, et tout le monde était d’accord qu’il fallait faire le maximum pour sauver les bâtiments», a signalé Jonathan Santerre, le citoyen de Mégantic qui a créé la pétition.

Commentaires