/entertainment/music
Navigation
Église d’Arvida

Pari réussi pour Québec Issime

Une première représentation a eu lieu hier soir dans une église d’Arvida aménagée en salle de spectacle

quebec issime
Photo Courtoisie Au grand plaisir de Robert Doré, les sceptiques ont été confondus, hier soir, lors de la présentation de la première réussie de Party à l’église Saint-Jacques d’Arvida.

Coup d'oeil sur cet article

En cinq semaines seulement, Québec Issime a gagné son pari d’exploiter une salle de spectacles de niveau professionnel dans une église d’Arvida, hier soir, avec la présentation de la première de Party devant 400 personnes.

En cinq semaines seulement, Québec Issime a gagné son pari d’exploiter une salle de spectacles de niveau professionnel dans une église d’Arvida, hier soir, avec la présentation de la première de Party devant 400 personnes.

«Quand on a acheté notre église, en 2012, on se disait, dans 4-5 ans, on va l’organiser pour qu’elle soit propre et en bon état. On pensait jamais que ça irait aussi vite. Sérieusement, on dirait que je suis pas arrivé. On dirait que mon cerveau m’a dit tu as oublié quelque chose», a dit d’emblée le producteur de Québec Issime, Robert Doré, quelques minutes avant le début du spectacle Party.

Laissé pantois, le 8 octobre dernier, par Diffusion Saguenay qui s’est vu obliger de fermer le Théâtre Palace Arvida pour un temps indéterminé pour des raisons de sécurité, Québec Issime a dû faire preuve d’imagination pour ne pas annuler son Party des Fêtes qui sévit dans la région depuis 12 ans.

On cherche l’église

«C’est bien beau d’annuler, mais c’est 65 jeunes, chanteurs, danseurs et serveurs qui, en pleine période des Fêtes, n’auraient pas pu toucher leur salaire d’appoint. Comme entreprise, c’est pas une décision rentable, mais sur le plan humain, c’est réellement la bonne. Notre personnel et nos fans ont toujours été là pour nous. Il fallait donc réagir», commente M. Doré, qui est très fier du résultat final.

«On oublie que c’est une église. On a réussi à y donner le cachet d’une très grande salle de bal comme il n’y en a pas beaucoup au Québec. Les sceptiques ont été confondus», ajoute-t-il.

Au moment de mettre sous presse, coloré, énergique et sans temps mort, le premier spectacle Party de la saison faisait triper 400 personnes au son de la meilleure musique des années 1930 à aujourd’hui.

Supplémentaire le 31 ?

En tout, ce sont encore huit représentations de Party de Québec Issime qui se dérouleront du 6 au 30 décembre au cabaret du Complexe Québec Issime à Arvida.

Le Journal a également appris qu’une représentation additionnelle pourrait aussi voir le jour le 31 décembre. «On y pense fort», a confirmé la relationniste de la troupe artistique Myriam Bouchard.

 
Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.