/entertainment/stage
Navigation

Broue continue jusqu’en 2016

Broue
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Michel Côté, qui sera de passage dans la région du 3 au 6décem­bre, a révélé au Journal que le marketing de Broue ne se fera plus jamais sur les tournées d’adieu.

«On ne veut pas être comme Domini­que Michel au Bye Bye ! On a décidé de plus annoncer la fin de Broue. C’était négatif. Les salles sont pleines. On a encore énormément de fun à jouer Marcel, Marc et moi. Quand ce sera terminé, on enverra un communiqué le lendemain matin pour dire “hier soir, vous avez assisté à la dernière représentation de Broue”», explique Michel Côté.

«Pour l’instant, nous sommes à booker des représentations jusqu’à l’automne 2016. Ça fait 35ans qu’on se demande si ça va durer. Toutes ces années plus tard, il y a 3300000personnes qui ont vu le spectacle. On est rendu à la 3217ereprésentation. C’est normal de penser qu’il va y avoir une fin, mais on ne sait pas quand», ajoute l’acteur originaire d’Alma.

Jouer en région revêt d’ailleurs toujours une saveur particulière pour les membres de la distribution de Broue. «Le spectacle marche très fort. Il y a un petit je ne sais quoi de plus qu’ailleurs. Il faut dire que les gens d’ici aiment ça, rire. De plus, Marcel et moi, on vient d’Alma et on a deux techniciens qui viennent également de la région. Pour moi, c’est comme revenir à la maison même si ça fait 40ans que je suis parti. Les 20premières années dans ta vie, c’est là pour toujours», dit celui qui adore son rôle dans La théorie du K.-O.

Pas sur la lutte

«Ça faisait longtemps que j’attendais de revenir à la télé. Il y a comme un petit deuxième degré vraiment tripant. Il y en a qui ont boudé la série parce qu’ils pensent que c’est sur la lutte, mais c’est surtout sur la famille. La lutte est un véhicule pour faire passer des critiques sociales», indique Michel Côté.

En plus du théâtre et de la possibilité d’une deuxième saison de La théorie du K.-O. qui flotte dans l’air, celui qui a une salle à son nom dans sa ville natale depuis 2012 sera fort occupé dans les prochaines semaines avec la sortie du film Les Maîtres du suspense de Stéphane Lapointe. «Je joue avec Robin Aubert et Antoine Bertrand. C’est un film qui a comme message l’intarissable soif pour la gloire et l’argent des humains», révè­le-t-il.

Cumulant plus de 40ans de métier sur scène comme à la télévision, Michel Côté à sa petite idée sur les récentes coupes à Radio-Canada. «Je suis contre. Ça fait déjà plusieurs années que Radio-Canada est sous respirateur artificiel. On n’a pas voté pour les conservateurs, au Québec. Je n’en reviens toujours pas qu’on ait dit non aux deux derniers référendums. C’est vraiment quelque chose que j’ai de la misère à avaler de mon peuple», conclut-il.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.