/slsj
Navigation
Party des Fêtes de Lapointe

Valérie Lahaie sera de la partie

Éric Lapointe a invité plusieurs artistes à son Party des Fêtes dont Valérie Lahaie, Hugo Lapointe et Rick Hugues.
Photo Mathieu Bélanger / Agence QMI Éric Lapointe a invité plusieurs artistes à son Party des Fêtes dont Valérie Lahaie, Hugo Lapointe et Rick Hugues.

Coup d'oeil sur cet article

Après Hugo Lapointe et Rick Hugues, c’est au tour de Valérie Lahaie, de confirmer sa présence au Party des Fêtes d’Éric Lapointe, le 27 décembre, à La Saguenéenne, a appris le Journal.

C’est au compte-gouttes que les invités se dévoilent en vue de la dixième soirée du temps des Fêtes du célèbre rockeur québécois dans la région. À quelques semaines de l’événement, la nouvelle recrue n’est nulle autre que la protégée d’Éric Lapointe et ex-participante à La Voix, Valérie Lahaie.

«Avec Éric, c’est toujours un work in progress. Plus on va avancer vers le 27 décembre et plus il y aura des annonces. Par exemple, lors de son dernier Party des Fêtes, en 2012, Steeve Desgagnés était venu faire une toune. C’est toujours le genre de chose qui arrive durant cet événement, explique le producteur Robert Hakim. C’est un must, le Party des Fêtes d’Éric Lapointe. À chaque édition, on a toujours de plus en plus de monde. D’ailleurs, comparativement à 2012, on est en avance de 300 billets à pareille date. Notre objectif est toujours de 1500 personnes, mais on sait aujourd’hui qu’on va dépasser ce nombre.»

D’après lui, le party d’Éric Lapointe est toujours comme un lieu de retrouvailles. «Si tu as du monde à voir, c’est là.»

Retour aux années 80!

Ancien propriétaire de bars à Chicoutimi, Robert Hakim a un autre projet qui lui tient à coeur: celui de réunir les D.J., employés et propriétaires de bars des années 1980 afin d’organiser un mégaparty retrouvailles au mois d’avril. «On vise entre 600 et 700 personnes. Pour l’instant, j’ai déjà 300 participants qui ont confirmé leur présence sur Facebook dont des gens de l’extérieur comme les animateurs de radio Joanne Boivin et Pierre Pagé. Durant la soirée qui se déroulera à La Saguenéene, il y aura huit ou neuf écrans géants où les gens pourront voir des photos et des vidéos des années 80. Tant qu’à faire un party, on va en faire tout un et on va le travailler très sérieusement», mentionne le père du Festival international des rythmes du monde (FIRM), Robert Hakim.

Subvention à la hausse?

À ce titre, il attend d’ailleurs des nouvelles de Ville de Saguenay au sujet de sa subvention annuelle. «Je devrais en avoir d’ici la semaine prochaine. Les discussions ont été courtoises et se sont bien déroulées. Je suis confiant que ça va bien aller. Le FIRM, c’est un incontournable pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean», conclut-il.

Rappelons que la Ville de Saguenay avait amputé la subvention du FIRM, en début d’année, ce qui a eu un impact direct sur l’édition 2014.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.