/news/society
Navigation
Père Noël

Il vaut mieux laisser les enfants croire au Père Noël

Père Noël bloc situation
Sergey - Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Sherbrooke | Il est préférable de laisser les enfants découvrir par eux-mêmes que le Père Noël n’existe pas, selon une chercheuse universitaire.

Si les parents disent trop tôt à leurs enfants que le Père Noël n’existe pas, ils risquent de perdre confiance envers leurs parents, selon Guadalupe Puentes, professeure de psychologie dans le programme enfant–adolescent de l’Université de Sherbrooke.

Les enfants pourraient perdre confiance en leurs parents, car presque toute la société tente de faire croire aux enfants que le Père Noël existe.

«Ce ne serait pas un traumatisme grave pour l’enfant. Mais il vaut quand même mieux laisser à l’enfant de découvrir la vérité par lui-même. Habituellement, ça arrive vers l’âge de 7 ou 8 ans», affirme-t-elle.

Plusieurs questions

À travers son développement et en entendant les questions et les commentaires de ses camarades de classe, l'enfant commencera à douter et à questionner à son tour et il pourra confronter son point de vue avec celui des autres. Il est alors prêt à entendre la vérité.

L'enfant finit toujours par se demander comment le Père Noël arrive à passer par la cheminée? Et si on n'a pas de cheminée? Comment fait-il pour distribuer tous ces cadeaux à tous les enfants du monde le même soir?

«Et un jour il nous pose LA question. Est-ce que c'est toi qui déposes les cadeaux sous l'arbre? C'est le moment de vérité, on ne peut plus continuer à inventer des histoires. Alors, il faut laisser l'enfant exprimer sa déception, ne pas la refouler et ne pas lui donner l'impression que nous l'avons berner pour se jouer de lui. Il ne faut surtout pas faire croire à notre enfant que c'était bébé lala de croire au Père Noël, puisque nous-même l'avons encouragé à y croire », souligne Mme Puentes.

Contrairement aux autres personnages comme la Reine des neiges ou Shrek, les enfants croient au Père Noël puisqu'il est présent partout. Qu'ils sont encouragés à faire leur liste de cadeaux, à écrire au Père Noël, qu'on les amène voir la parade. Ils rêvent de cet atelier de jouets fabriqués par les lutins au pôle nord et de ce traîneau tirés par des rennes. Il est emporté par toute cette féérie.

Les adultes démontrent l'existence du Père Noël avec la lettre qu'on met à la poste, le verre de lait et les biscuits et la visite au vieil homme barbu au centre d'achat. Nous maintenons des traditions qui créent un lien entre la réalité et le mythe pour les enfants. ­

Commentaires