/sports/ski
Navigation
Ski de fond

Une 33e place pour Alex Harvey

-
Photo AFP Alex Harvey.

Coup d'oeil sur cet article

LILLEHAMMER, Norvège – Alex Harvey a obtenu le meilleur résultat canadien, samedi, lors de l’épreuve de 10 kilomètres en style libre de la Coupe du monde de ski de fond de Lillehammer.

L’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges a bouclé le parcours avec un temps de 23:50,4, terminant au 33e rang.

Après deux épreuves, le fondeur 26 ans se retrouve 11e au classement général de ce mini-tour de trois courses. La veille, il avait obtenu une excellente cinquième place au sprint.

Le podium a encore une fois été monopolisé par les Norvégiens. Martin Johnsrud Sundby a raflé l’or en 22 :55,8. Finn Haagen Krogh, qui est premier au classement général, a terminé deuxième, suivi de son compatriote Sjur Roethe.

L’Albertain Ivan Babikov a terminé en 43e place. Babikov s’est battu tout au long de l’exigeant parcours norvégien en un temps de 24:00.8.

«C’est un parcours très difficile avec beaucoup de montées et des conditions rapides et presque glacées, a commenté Babikov dans un communiqué. Je me sentais bien, mais j’ai de la difficulté à trouver de la vitesse en ce moment. Je ne peux pas dire que je suis content du résultat, mais ce n’est que le début de la saison et j’espère m’améliorer pour les courses à venir. »

Une poursuite de 15 km en style classique aura lieu dimanche.

***
Dure journée pour les biathloniens québécois
 
Marc-André Bédard et Audrey Vaillancourt n’ont pas eu les performances espérées au sprint, samedi, à la Coupe du monde d’Östersund, en Suède. Bédard a pris le 61e rang du 10 kilomètres tandis que Vaillancourt s’est classée 88e de l’épreuve de 7,5 kilomètres.
 
Bédard n’a pourtant fait qu’une boucle de pénalité, après avoir raté une cible à son deuxième pas de tir. Auteur d’un temps de 27 min 25,7 s, il a fini à 2 minutes 39,1 secondes du vainqueur, le Français Martin Fourcade.
 
«C’était une drôle de journée. J’ai très bien tiré et j’ai été en mesure d’accélérer à chaque tour. Peut-être que je suis parti trop conservateur, mais il y a du bon comme du moins bon dans cette course!»
 
Parti 99e, l’athlète de Québec n’a pas bénéficié de conditions de glisse idéales. «Les conditions se sont détériorées assez intensément. C’était un gros handicap en partant, mais j’ai fait du mieux que je pouvais. Même si je n’ai pas été rapide, mon ski était constant», a expliqué celui qui avait aussi pris le 61e rang à l’épreuve de 20 kilomètres, mercredi dernier.
 
Parfait au tir, Fourcade a été le plus rapide en piste, parcourant les 10 kilomètres en 24 min 46,6 s. Il a été suivi par le Tchèque Ondrej Moravec (+28,3 secondes) et le Slovène Jakov Kak (+28,7 secondes).
 
Neuvième, Nathan Smith (+1 minute 0,3 seconde) a été le meilleur Canadien de la journée. L’Albertain a parcouru la distance en 25 min 46,9 s, et n’a raté aucune cible.
Brendan Green, des Territoires du Nord-Ouest, a quant à lui fini 63e, après avoir raté trois cibles.
 
Trois cibles manquées pour Vaillancourt
 
Chez les femmes, la Norvégienne Tiril Eckhoff s’est imposée au sprint de 7,5 kilomètres. Malgré une boucle de pénalité en raison d’une cible manquée au tir debout, la biathlonienne de 24 ans l’a emporté grâce à un chrono de 21 min 35,5 s.
 
Eckhoff a devancé par 4,6 secondes la Tchèque Veronika Vitkova, parfaite à ses deux passages au champ de tir. En retard de 7,6 secondes sur la gagnante, la Finlandaise Kaisa Makarainen (2 cibles manquées), a suivi au troisième échelon.
 
Rosanna Crawford a été la meilleure représentante du pays en prenant le 12e rang. L’Albertaine, qui a manqué deux fois la cible, a accusé un retard de 1 minute 10,3 secondes sur la gagnante.
 
L’Albertaine Zina Kocher a fini 66e et la Britanno-Colombienne Megan Heinicke a conclu au 82e échelon.
 
Vaillancourt, qui a manqué de constance au tir, a dû faire trois boucles de pénalité. Elle a d’abord raté deux cibles en position couchée, puis une autre en position debout.
 
«Ce n’est pas dans mes habitudes. Les conditions étaient pourtant bonnes au champ de tir. C’est vraiment de ma faute», a concédé La Lévisienne.
 
Vaillancourt a obtenu un temps de 25 min 7,2 s pour terminer au 88e rang, à 3 minutes 31,7 s secondes de la gagnante. «Mon niveau de ski n’est pas aussi élevé que les habituées du circuit, alors il faut que je me donne une chance», a souligné l’athlète de 23 ans.
 
La poursuite individuelle sera au programme de la journée de dimanche à Östersund. Nathan Smith et Rosanna Crawford seront les deux seuls Canadiens sur la ligne de départ.
 
Commentaires