/entertainment/shows
Navigation

Sculptures sur glace: une machine prometteuse

Une des œuvres de Thomas Meloche. En mortaise : un bloc de glace produit par la machine que s'est procurée Les Sculpteurs Élément-terre dernièrement aux États-Unis. Afin d'éviter l'espionnage industriel, la machine n'a pas pu être photographiée.
Photo Courtoisie Une des œuvres de Thomas Meloche. En mortaise : un bloc de glace produit par la machine que s'est procurée Les Sculpteurs Élément-terre dernièrement aux États-Unis. Afin d'éviter l'espionnage industriel, la machine n'a pas pu être photographiée.

Coup d'oeil sur cet article

Avec l'acquisition d'une nouvelle machine, l'entreprise saguenéenne Les Sculpteurs Élément-terre souhaite créer une usine dont les mégas-blocs de glace fabriqués seraient destinés aux événements de sculptures qui se tiennent dans la région, sur la Côte-Nord et aussi dans Charlevoix.

Avec l'acquisition d'une nouvelle machine, l'entreprise saguenéenne Les Sculpteurs Élément-terre souhaite créer une usine dont les mégas-blocs de glace fabriqués seraient destinés aux événements de sculptures qui se tiennent dans la région, sur la Côte-Nord et aussi dans Charlevoix.

Spécialisés au Saguenay-Lac-Saint-Jean dans la création et la conception de sculptures de toutes sortes, Les Sculpteurs Élément-terre voient grand avec cette nouvelle machine achetée au Mississauga. Il est important pour eux, à ce stade-ci, de savoir combien la machine peut produire de blocs de glace dans un laps de temps donné et en apprendre plus sur son mode de fonctionnement.

De cette façon, la compagnie régionale pourra vendre, au besoin, des blocs de glace à divers festivals et événements de la région avec qui elle fait déjà des affaires comme le Festival de la glace de Saint-Gédéon, Saguenay en neige ou encore l'événement de Saint-Ambroise Vive l'hiver!

Jusqu'à présent, leurs analyses ont démontré qu'ils sont capables de fabriquer un à deux blocs par semaine. «Ça dépend de la température. Quand il fait entre moins 15 et moins 20, on est capable d'en produire deux. En bas de ça, c'est un. C'est impressionnant, les blocs arrivent en dessous de l'épaule», spécifie celui qui est également sculpteur de formation.

Thomas Meloche
Sculpteur
Photo Courtoisie
Sculpteur

Les blocs mesurent individuellement un mètre de haut par 50 pouces de large et 10 pouces d'épaisseur. Idéal, à l'avis de M. Meloche, pour sculpter des bars de glace et/ou monter des architectures époustouflantes dans les festivals et événements où la sculpture sur glace est en demande.

Blocs de glace à la chaîne

Par contre, leur projet ne s'arrête pas là. Les créateurs désirent pousser plus loin leurs expérimentations afin de recréer des prototypes de leur machine initiale achetée au coût de 2000$. De cette façon, ils envisagent d'augmenter grandement leur production de blocs de glace afin de les vendre.

Sculptures sur glace
Une des œuvres de Thomas Meloche. En mortaise : un bloc de glace produit par la machine que s'est procurée Les Sculpteurs Élément-terre dernièrement aux États-Unis. Afin d'éviter l'espionnage industriel, la machine n'a pas pu être photographiée.
Photo Courtoisie

«On veut faire des blocs en série. Pour ce faire, on à l'idée de fabriquer nous-mêmes d'autres machines. On en voudrait huit au total pour commencer. Avec nos contacts, on connaît assez de soudeurs et de machinistes pour construire une véritable petite usine. On aimerait aussi entreposer les blocs ou acheter un grand trailer réfrigéré. On pense encore à toutes les possibilités», ajoute Thomas Meloche qui arrive du grand Festival international de sculptures de glace en Belgique, Brussels Ice Magic.

La magie de Tolkien

«J'ai passé trois semaines là-bas avec 24 sculpteurs de partout dans le monde, dont 10 du Canada. Cette année, le thème était la magie du créateur du Seigneur des anneaux, J. R.R. Tolkien. J'ai travaillé à faire un super dragon en équipe avec des Allemands», raconte-t-il.

Il en a également profité pour faire le plein d'idées pour son éventuelle usine de production de blocs de glace. «J'ai visité la plus grosse usine de glace au monde. Il y avait des blocs de deux mètres de haut par un mètre de large et 75 centimètres de profondeur. C'était incroyable», commente Thomas Meloche.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.