/finance/business
Navigation

Bientôt l’Europe pour du choco bio

Vigneault Chocolatier compte faire sa marque sur le Vieux-Continent

DM theobroma-03
Photo Daniel Mallard Jean-René Lemire et Josée Vigneault ont de grandes ambitions pour leur marque maison Theobroma.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir convaincu trois dragons d’investir dans leur entreprise, les dirigeants de Vigneault Chocolatier partent à la conquête du marché européen.

Après avoir convaincu trois dragons d’investir dans leur entreprise, les dirigeants de Vigneault Chocolatier partent à la conquête du marché européen.

«On est rendu là. On vise un partenariat de distribution en Europe», soutiennent les associés en affaires et partenaires dans la vie Josée Vigneault et Jean-René Lemire.

Il faut dire que tout va très vite pour ces deux entrepreneurs discrets de Québec qui ont fondé leur entreprise il y a à peine huit ans.

Ne cherchez pas l’enseigne de leur fabrique de chocolat biologique sur la rue Cyrille-Duquet: il n’y en a pas.

En plein essor

Leurs produits vedettes commercialisés sous la marque Theobroma sont toutefois en pleine ascension. Et les affaires vont très bien.

Leurs populaires barres de chocolat bio sont maintenant distribuées dans plus de 2500 points de vente en Amérique du Nord, en passant par les grandes chaînes d’épiceries aux boutiques spécialisées en alimentation naturelle.

Très bien implantée au Québec (numéro 1 dans leur créneau), l’entreprise enregistre 50 % de la progression de son chiffre d’affaires au Canada et aux États-Unis.

Vigneault Chocolatier compte maintenant sur plus d’une trentaine de produits différents pour séduire les consommateurs. «Nos produits contiennent des antioxydants et des ingrédients qui répondent à la quête des foodies», souligne Jean-René Lemire.

Des dragons comme alliés

Question de bien s’entourer dans leurs prises de décisions futures, les dirigeants de Chocolat Vigneault ont participé plus tôt cette année à la populaire émission Dans l’œil du dragon.

Les investisseurs dragons ont tellement aimé leur chocolat biologique que trois d’entre eux (Gaétan Frigon, Alexandre Taillefer et François Lambert) ont décidé d’investir 100 000 $ chacun dans l’entreprise (15 % des parts).

La suite? Il y a certes l’Europe, mais l’entreprise caresse aussi un projet d’ouvrir ses propres boutiques de chocolat.

D’ailleurs, lors de leur passage à l’émission Dans l’œil du dragon, c’est avec ce concept qu’ils ont obtenu l’attention de leurs futurs partenaires.

D’ici là, Jean-René Lemire et Josée Vigneault ne manquent pas d’ambitions. D’ici cinq ans, ils veulent devenir numéro 1 en Amérique du Nord.

«Que ce soit par des acquisitions ou par croissance interne, tout est en place pour que l’on devienne des incontournables du chocolat biologique sur la planète», observe Jean-René Lemire.


Vigneault Chocolatier en bref...

  • Année de fondation : 2007
  • Noms des fondateurs :Josée Vigneault et Jean-René Lemire
  • Produit vedette : barre de chocolat biologique, sans gluten, sans OGM, équitable
  • Nombre d’employés : 15 à Québec et 150 agents en Amérique du Nord
  • Nombre de points de vente : plus de2500
  • Nombre de produits : plus de 30
  • Chiffre d’affaires annuel : non dévoilé