/misc
Navigation

Le routeur de l’avenir

Coup d'oeil sur cet article

Sans doute l’objet le plus mésestimé dans un réseau maison, le routeur mérite qu’on s’y attarde, surtout quand on sait qu’il est l’objet qui gère tout le trafic réseau de la maisonnée.

Fallait s’y attendre. Depuis un mois déjà, le réseau maison faisait des siennes.

À quelques jours de Noël, nous étions dans la panade.

Un geste s’imposait: remplacer la bête actuelle, achetée au rabais, pour un nouveau routeur, solide, costaud et sécuritaire. Et capable de jongler avec près d’une vingtaine d’appareils à la fois.

Monsieur Routeur

Il faut savoir que notre réseau maison accueille de nombreux appareils branchés. Des ordinateurs? Quatre ou cinq simultanément. Tablettes? À l’occasion, cinq. Sans compter les iPod, les téléphones portables, les radios Internet, les outils branchés multimédias et les serveurs de fichiers. Sollicité, le réseau? Un tantinet, disons. Et que dire quand en plus, deux ou trois personnes décident de regarder des contenus vidéos sur Netflix ou par XMBC?

Bref, ce «petit problème» est devenu de plus en plus la norme pour nombre de familles bien branchées.

Or, on gère comment tout ce trafic? Qui décide quel appareil et son contenu aura priorité sur les autres? Eh oui, monsieur Routeur lui-même. Sauf que trop souvent, cet appareil est occulté par le «gestionnaire du réseau maison» qui ne se doute pas des possibilités offertes par cet appareil. En plus, le routeur maison est très souvent celui qui est fourni en standard par le fournisseur de services internet, un appareil de base, doté de fonctionnalités des plus limitées.

Le meilleur Linksys jamais commercialisé

Une recherche Google avec la requête «meilleur routeur 2014» et quelques lectures plus tard, il faut se rendre à l’évidence, tout pointe en direction du nouveau routeur WRT1900AC de Linksys. Direction boutique d’électronique grand public. Et délesté de plusieurs billets verts, retour à la maison avec la bête. Et qu’on se le dise, c’est toute une bête.

Reprenant les formes et la couleur du plus vendu des routeurs de Linksys (le WRT54G), cet appareil adopte les normes les plus récentes en connectivité sans fil. Peu d’appareils en sont dotés pour le moment, mais si vous investissez pour le futur, c’est ce qu’il faut acheter.

Avec ses quatre antennes et la possibilité de gérer des débits de 1 300 Mb/s sur la bande 5 GHz, le WRT1900AC est un magicien lorsqu’il s’agit d’administrer des dizaines d’appareils, tous aussi gourmands en bande passante les uns que les autres.

Et à lire l’ensemble de ses spécifications techniques (on vous laisse ce plaisir), l’acheteur peut être rassuré: voici un routeur qui durera des années. Connecteurs Gigabit, USB 3.0 et 2.0, e-SATA, microprocesseur double-cœur, tout y est. Quant à l’interface de gestion, un charme, même pour le néophyte.

Et pourquoi celui-ci plus qu’un autre qui adopte les mêmes normes, mais qui se vend moins cher?

Contrairement aux autres routeurs haut de gamme du marché, le WRT1900AC, tout comme le fameux WRT54G, pourra recevoir des micrologiciels (firmware) à code source libre provenant de tiers partis comme OpenWRT et DD-WRT qui permettront l’ajout de nouvelles fonctionnalités.

Oui, c’est un must quand on investit pour le futur.