/sports/hockey/remparts
Navigation

Un 100e but pour Adam Erne

L’Américain des Diables rouges s’illustre dans un gain de 6-2 sur Victoriaville

73 Erne, Adam, Rempart contre Tigres de Victoriaville, Colisee P
Photo Pascal Huot En plus de son but, son 100e dans l’uniforme des Remparts, Adam Erne a ajouté deux passes hier soir. Il compte désormais 50 points depuis le début de la présente saison.

Coup d'oeil sur cet article

Les plats du Nouvel An ont été bien digérés par les Remparts qui ont défait les Tigres de Victoriaville par la marque de 6-2, hier soir, au Colisée Pepsi, dans un match où Adam Erne a inscrit son 100e but avec l’organisation québécoise.

Les plats du Nouvel An ont été bien digérés par les Remparts qui ont défait les Tigres de Victoriaville par la marque de 6-2, hier soir, au Colisée Pepsi, dans un match où Adam Erne a inscrit son 100e but avec l’organisation québécoise.

L’Américain a atteint la centaine en effectuant un tourniquet autour du filet de Chase Marchand lors d’un jeu de puissance en deuxième qui créait l’impasse 2-2. Les locaux n’ont plus jamais regardé derrière ensuite, touchant la cible quatre autres fois sans réplique, pour prolonger à cinq leur série de succès.

«C’est un bel accomplissement. Cent buts, c’est beaucoup!, s’est exclamé le vétéran de 19 ans qui en est à sa quatrième campagne avec les Remparts. Je ne savais pas vraiment avant il y a quelques jours que ça s’en venait. Je suis heureux.»

Utilisé au centre du premier trio depuis quelques matchs, Erne donne raison à Philippe Boucher de lui avoir confié ce rôle. En plus de son but, il a ajouté deux passes. Il compte désormais 50 points depuis le début de la présente saison. Kurt Etchegary s’est aussi illustré avec un doublé.

«Ils sont ici depuis longtemps et ont les Remparts à cœur, a souligné l’entraîneur-chef. Ce sont deux de nos leaders. On en a plusieurs dans la chambre, sauf que c’est eux qui se sont levés quand on s’est mis à mal jouer.»

Relâchement

Après un premier vingt sans histoire où Dmytro Timashov a ouvert le compte, les Remparts ont connu un passage à vide à leur retour sur la glace pour la période médiane, forçant Boucher à utiliser son temps d’arrêt après un but spectaculaire de Mathieu Ayotte en désavantage numérique.

«On a essayé d’être cutes et on se met dans le trouble quand on veut l’être, a pesté le directeur des opérations hockey du club. J’ai voulu ramener la tête des gars au hockey [avec le temps d’arrêt]. On s’est ensuite mis à jouer avec l’identité qui nous colle à la peau, soit en travaillant fort et en étant physique.»

Avec leur victoire, les Remparts partagent le premier rang avec les Wildcats qui ont toutefois disputé un match de moins. «Je ne suis pas sûr qu’il y a grand monde qui nous voyait là, ce temps-ci de l’année», a lancé Boucher.

En bref

Zachery Moody a touché la cible pour la première fois depuis le 16 novembre (13 matchs) en portant le score à 3-2 en deuxième... Les Remparts seront de passage à Boisbriand, cet après-midi, pour y affronter l’Armada.