/travel/destinations
Navigation

Jacmel, ville d’arts populaires

La rue du Commerce et ses immeubles de style colonial
photos courtoisie, Paul Simier

Coup d'oeil sur cet article

JACMEL (Haïti) | Déjà réputée pour son carnaval fort coloré et animé, la ville de Jacmel vient d’obtenir sa consécration par l’UNESCO qui l’a classée comme Ville d’artisanat et d’arts populaires.

Dans les rues de la basse ville, on ne compte pas moins d’une quarantaine d’ateliers et lieux d’exposition d’artisanat d’art. La technique de création à base de papier mâché constitue la spécialité des artisans, hommes et femmes, exerçant ici.

Les masques, la plupart représentant des animaux, sont omniprésents. Normal dira-t-on, compte tenu de l’importance que revêt le carnaval de Jacmel. Chaque année, on y vient, de tout le pays et aussi de l’étranger, assister aux délirants défilés auxquels participent des bandes carnavalesques superbement costumées, grimées et masquées.

Un artisanat d’art unique
La rue du Commerce et ses immeubles de style colonial
photos courtoisie, Paul Simier

Gravement affectée par le séisme de 2010, la ville panse encore ses plaies. Bien des immeubles anciens se sont effondrés. D’autres ont cependant résisté, notamment les bâtisses à structure d’acier caractéristiques des anciennes artères commerciales.

Ces maisons aux structures métalliques avaient été importées, prêtes à être assemblées, à la fin du XIXe siècle. Il s’agissait à l’époque de reconstruire au plus vite au lendemain d’un incendie qui avait dévasté une bonne partie du bas de la ville.

À présent, on rénove ces bâtiments et on en ravale les façades pour en faire, ici une boutique d’artisanat d’art, là un hôtel-restaurant, comme c’est le cas du Florita.

Le bar et la salle à manger occupent ce qui tenait lieu jadis d’entrepôt. Aux étages qui servaient de logement aux propriétaires, on a aménagé des chambres. De ces lieux aux allures coloniales se dégage un charme indéniable.

Jacmel, située sur une magnifique baie, a de tout temps eu une vocation de port commercial. C’est par là qu’étaient exportés le café, le cacao et les huiles essentielles destinées à la fabrication des parfums (ricin et vétiver) produits dans la région.

Le front de mer a fait récemment l’objet d’une transformation majeure. Aux abords de la promenade surplombant la grève, on a, d’un côté, créé un espace d’animation culturelle, de l’autre, bâti une vaste salle polyvalente conçue pour accueillir aussi bien des congrès que des expositions de tous genres.

Pour dénicher de belles plages, il faut quitter la ville de Jacmel et partir vers l’est. Elles s’échelonnent sur une vingtaine de kilomètres et ont pour noms: Cyvadier, Raymond-les-Bains, Cayes-Jacmel et Ti Mouillage.

La visite de la Villa Nicole, un petit hôtel les pieds dans le sable situé à Kabic, m’a séduit.

J’ai logé à l’hôtel La Colline enchantée, à Marigot. Il s’agit d’un complexe de grands chalets confortables aménagé sur le versant de la colline, un peu en retrait de la mer. L’accueil y est chaleureux, la table de qualité et la tranquillité parfaite.

La nouvelle promenade sur front de mer
La rue du Commerce et ses immeubles de style colonial
photos courtoisie, Paul Simier

Repères

  • Jacmel se situe dans le sud d’Haïti à 80 km de Port-au-Prince. Le trajet, en partie par route de montagne, dure environ 1 heure et demie.
  • Jacmel a été classée récemment par l’UNESCO comme Ville d’artisanat et d’arts populaires.
  • Le carnaval de Jacmel, considéré comme le plus beau d’Haïti, aura lieu du 6 au 8 février.
  • Port-au-Prince, la côte des Arcadins et la région du Nord, avec Cap Haïtien, figurent dans les forfaits proposés par Vacances Transat. Disponible dans toutes les agences de voyages.
  • Air Transat assure en cette période deux vols, le lundi et le mercredi, au départ de Montréal vers Port-au-Prince.
  • Les passagers d’Air Transat peuvent enregistrer gratuitement deux bagages d’un total de 50 kg.
  • Info : www.transatholidays.com/fr ; www.haititourisme.gouv.ht