/news/world/haiti
Navigation

Des maisons de la Croix-Rouge vendues et sous-louées

Coup d'oeil sur cet article

PORT-AU-PRINCE – Des cabanes en bois, offertes par la Croix-Rouge à des Haïtiens dans le besoin, sont régulièrement vendues ou sous-louées pour quelques gourdes. 

Les maisons de la Croix-Rouge à La Piste étaient destinées principalement aux handicapés. Malheureusement, l’aide des ONG ne profite pas toujours aux personnes qui avaient été ciblées au départ. 

De nombreux handicapés sans travail et sans le sou, hébergés gratuitement dans un des quelques 800 abris construits par la Croix-Rouge à La Piste, ont été contraints de se départir de leur maison pour manger. Ils se retrouvent ensuite à la rue. 

D’autres divisent leur minuscule espace de vie et sous-louent la moitié de leur maison pour en tirer un revenu modeste. Ils peuvent ainsi gagner entre 10$ à 12$ US/mois, selon les témoignages recueillis par Le Journal

Certaines maisons ont bien vieilli, d’autres non. Des graffitis ornent certains murs. La peinture est défraichie. Des rallonges bric-à-brac ont été construites avec de la tôle et des bâches. 

Ces cabanes rudimentaires ont été construites sur un terrain situé en face du plus gros camp de déplacés à Port-au-Prince, qui accueillait autrefois 50 000 personnes. Aujourd’hui, les tentes ont disparu. Des paniers de basketball et des chèvres errantes semblent complètement perdus au beau milieu d’un immense terrain vague.