/sports/football
Navigation

McGill sur le point d’arrêter son choix

Le nouvel entraîneur-chef des Redmen annoncé au plus tard la semaine prochaine

Clint Uttley a démissionné.
Photo d’archives, Annie T. Roussel Clint Uttley a démissionné.

Coup d'oeil sur cet article

Le nouvel entraîneur-chef des Redmen de McGill sera connu au plus tard la semaine prochaine.

«Nous avons eu quelques entrevues la semaine dernière et nous en aurons une couple d’autres cette semaine, a mentionné le directeur des sports Drew Love. Nous sommes excités de la qualité des candidats toujours dans la course.On doit s’assurer d’embaucher un entraîneur qui sera à l’aise dans la culture de McGill. On souhaite que le candidat choisi nous procure la croissance souhaitée pour notre programme dans un cycle de quatre à cinq ans.»

Ronald Hilaire se retrouve parmi les finalistes. «Le but ultime de tout coach est de devenir entraîneur-chef, a mentionné le coordonnateur défensif des Redmen. J’ai été dirigé par de grands entraîneurs au cours de ma carrière et j’ai appris d’eux. Je serai capable de faire le travail si on me fait confiance.»

Boies passe son tour

Si Hilaire a postulé pour remplacer Clint Uttley qui a remis sa décision en septembre dernier, Patrick Boies a préféré, de son côté, sauter son tour.

«En raison des tâches connexes, tu t’éloignes du football lorsque tu deviens entraîneur-chef, a expliqué le coordonnateur offensif de McGill. Je suis papa depuis quelques semaines et je veux me concentrer sur la famille et le football.»

Recrutement

Hilaire estime que l’incertitude quant à l’identité du prochain entraîneur-chef ne refroidit pas les ardeurs des recrues. «La venue récente de Joel Karim Zoungrana [un transfert de Boston College], Nicolas English et Brian Lusikila démontre que les gars ont confiance en la qualité de notre produit. Je travaille sur le recrutement depuis août et ça paraît.»

«Mike Brian est un morceau énorme pour le futur, d’ajouter Hilaire. Il a été ralenti par les blessures cette année, mais c’est une grosse acquisition. Quant à Joel, on décidera au camp de printemps s’il va jouer comme demi de coin ou receveur. Il a joué sur la tertiaire au cours des deux dernières années, mais il possède tellement de talent qu’il peut évoluer aux deux positions.»