/news/politics
Navigation

Une vigile pour Badawi devant l’Assemblée nationale

Agnès Maltais.
Photo Marc-André Gagnon Agnès Maltais.

Coup d'oeil sur cet article

Quelques dizaines de manifestants ont tenu une vigile devant l'Assemblée nationale, vendredi midi, en guise de soutien à Raïf Badawi, ce blogueur saoudien condamné à recevoir 1000 coups de fouets et 10 ans de prison pour avoir critiqué les dirigeants de son pays.

«C’est le Québec pour un homme dont la famille est québécoise d’adoption, et qui reçoit un châtiment inhumain», a déclaré la leader parlementaire de l’opposition péquiste, Agnès Maltais, qui demande aux gouvernements du Québec et du Canada d’intervenir.

« Je pense que M. Couillard devrait bouger aussi, c’est notre premier ministre, a-t-elle continué. (...) Rien n’empêche un premier ministre du Québec d’intervenir sur la scène internationale. (...) Le Québec et le gouvernement fédéral doivent bien nous représenter. »