/news/health
Navigation

Un nouveau visage pour un jeune Trifluvien

« Il va être complètement différent. On connaît mathieu avec son syndrome. On ne le connaît pas sans ses différences faciales. C’est sûr que ça va être un choc. » – Hélène Proulx

Mathieu Blais et sa mère Hélène Proulx attendent avec impatience les chirurgies 
à venir, qui permettront à Mathieu d’avoir un visage plus normal.
Photo Le Journal de Montréal, Joany Dufresne Mathieu Blais et sa mère Hélène Proulx attendent avec impatience les chirurgies à venir, qui permettront à Mathieu d’avoir un visage plus normal.

Coup d'oeil sur cet article

Dans quelques mois, Mathieu Blais aura enfin droit au nouveau visage qu’il attend depuis 10 ans.

Atteint du syndrome de Crouzon, l’homme de Trois-Rivières est né avec plusieurs malformations crâniennes. Son visage était déformé et ses yeux sont exorbités.

Il a subi de nombreuses chirurgies dès l’âge de trois ans pour améliorer son apparence et sa condition physique, mais les signes de sa maladie sont encore visibles.

De gros changements

Aujourd’hui âgé de 19 ans, le jeune homme s’apprête à franchir à une nouvelle étape de sa vie: la reconstruction de son visage.

Le 28 janvier, il entreprendra une série d’opérations qui, non seulement changeront son apparence, mais l’aideront aussi à mieux respirer et avaler.

«Ce sera comme si je n’avais jamais eu ce syndrome», affirme le jeune homme.

Une nouvelle vie

Ce nouveau visage sera comme un nouveau départ pour le Trifluvien.

En raison de ses différences, Mathieu Blais a souvent été rejeté par les autres.

«Il n’a pas vraiment d’amis», explique sa mère, Hélène Proulx.

Pour cette dernière, il ne fait aucun doute que la vie de son fils changera lorsque tout sera terminé.

«Mathieu a vécu le rejet, la maladie... il a tout vécu. Je pense que ça va vraiment supprimer le rejet et favoriser l’intégration sociale», dit-elle.

Vivant avec sa mère depuis toujours, le jeune homme souhaite développer davantage son autonomie pour être un jour capable de se débrouiller seul.

Un implant auditif lui permet déjà d’entendre mieux et un deuxième lui sera bientôt installé.

Pour celui qui rêve de travailler dans le domaine des effets spéciaux au cinéma, c’est un grand pas en avant.

Une population soutenante

Mathieu Blais n’a peut-être pas beaucoup d’amis, mais il obtient un soutien incroyable de la population trifluvienne.

La plupart de ses chirurgies sont couvertes par la Régie de l’assurance maladie, à l’exception de celles concernant les dents.

Les trois collectes de fonds organisées par sa mère ont permis d’amasser les sommes nécessaires pour payer les coûts de ses opérations, estimés à plus de 2000 $.

Qu’est-ce que le syndrome de Crouzon ?

Le syndrome de Crouzon est une maladie génétique héréditaire qui se manifeste par des déformations majeures du crâne, de la tête et du visage. À la naissance, les os du crâne d’un bébé en bonne santé ne sont pas soudés et se referment avec le temps. Dans le cas d’un nouveau-né atteint du syndrome de Crouzon, les os de la boîte crânienne sont déjà soudés.

La dysmorphie faciale est caractérisée par un élargissement de la distance entre les yeux, le recul du maxillaire supérieur et du front, en plus d’engendrer des problèmes dentaires. Une forte déformation de la mâchoire peut causer des troubles respiratoires.

Dans les cas plus graves, le syndrome de Crouzon peut entraîner la cécité.

Chez certaines personnes, un retard intellectuel peut être décelé.