/entertainment/shows
Navigation

Photographies saisissantes

La quatrième édition du concours international Faites-nous voir le monde est lancée

L’œuvre du photographe Jacques Racine, de l’Anse-Saint-Jean, intitulée L’Élu, qui lui a valu le deuxième prix l’an dernier.
Photo Courtoisie L’œuvre du photographe Jacques Racine, de l’Anse-Saint-Jean, intitulée L’Élu, qui lui a valu le deuxième prix l’an dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Une véritable fenêtre sur le monde a été dressée à Saguenay, il y a quatre ans. Les 30 meilleurs clichés captés par des centaines de photographes provenant d’une quinzaine de pays différents seront exposés dans la région, dans le cadre du concours international de photographie Faites-nous voir le monde, lancé cette semaine.

Photographes amateurs ou photographes professionnels; peu importe, du moment que le cliché se démarque. La preuve que certaines photographies qui ont été soumises nous coupent le souffle: le National Geographic a publié celles des gagnants, lors des éditions précédentes. «D’abord, il y a 30 lauréats qui seront choisis pour le vernissage, ensuite le jury déterminera un gagnant pour les deux catégories, soit générale et étudiante», souligne la directrice générale, Claire Gressier. En effet, les étudiants seront admissibles à un prix pour souligner leur excellence artistique.

Le projet remonte à 2011, alors que Claire Gressier, à ce moment présidente de l’Association des étudiants internationaux, a eu l’idée de mettre sur pied ce concours, afin de démontrer toute la beauté et la diversité de notre monde.

L’exposition a même été traduite en mandarin. «Depuis 2013, l’exposition voyage sur plusieurs continents. Cette année, elle sera présentée en Inde et au Bangladesh», nous apprend la directrice générale.

Nouveauté cette année: des photographies prises au Canada seront cette fois admissibles à la sélection. «On encourage aussi celles prises au Saguenay-Lac-Saint-Jean», mentionne Claire Gressier. Les photographes intéressés ont jusqu’au 6 février pour faire parvenir à l’organisation trois clichés de leur choix.

Photographies uniques

Paysages, portraits ou phénomènes naturels: toutes les catégories sont les bienvenues. «Lors des éditions précédentes, les photographies étaient tellement bonnes que certaines personnes sont arrivées ex aequo», raconte Claire Gressier. En effet, l’an dernier, un photographe de l’Anse-Saint-Jean, Jacques Racine, a remporté le deuxième prix, ex aequo avec un autre participant provenant de l’Inde.