/travel/destinations
Navigation

L'offre, la demande et les prix des billets d'avions

voyateurs avertis - simiers - L’hôtel Merville Beach, sur l’île
photo courtoisie L’hôtel Merville Beach, sur l’île Maurice.

Coup d'oeil sur cet article

Lors de sa récente promotion, Air France proposait le billet aller-retour Montréal-île Maurice à 1099 $, alors que dans le même temps le billet pour la Martinique avec Air Transat était à 1043 $. Cette apparente anomalie s’explique par la loi de l’offre et de la demande.

Les compagnies aériennes peuvent ainsi stimuler la demande en réduisant leurs tarifs. Elles peuvent également limiter l’offre de façon à maintenir les tarifs élevés. C’est ce que démontre l’exemple que nous avons retenu ici.

Dans le cas du vol Montréal-île Maurice, le temps total de vol au départ de Montréal, via Paris, est de 18 heures, dans le cas du vol Montréal-Fort-de-France, il s’agit d’un vol direct d’une durée de 5 heures.

Pour la compagnie aérienne régulière qu’est Air France, les promotions saisonnières servent avant tout à stimuler la demande sur certaines de ses routes au-delà de sa plaque tournante qu’est Paris. Ces longues routes supposent forcément l’utilisation d’avions gros-porteurs.

POUR LE PRIX

Pour le consommateur qui dispose d’un millier de dollars pour ses vacances, le choix est tentant de partir à trois pour une semaine à Cuba selon un tarif de dernière minute à moins de 400 $ par personne, comme c’était le cas fin janvier avec Sunwing.

Moyennant 1500 $ par personne, il est également possible de passer 2 semaines en mars en formule «tout inclus» en Tunisie avec Sultana Tours. Ou encore, avec ce budget, on peut se rendre à deux à Paris avec Corsair en juin moyennant 730 $ par personne.

Tout est toujours une question d’offre et de demande, dont dépend une éventuelle variation des prix. On ne s’étonnera donc pas si beaucoup de consommateurs choisissent leur destination avant tout en fonction des bas tarifs disponibles à des moments donnés de la saison.


LE MONDE DU VOYAGE

  • TRANSAT propose de nouveaux forfaits vacances en Haïti au départ de Montréal. D’une durée de 7 ou 14 nuits, ces séjours comprennent les vols, les transferts et l’hébergement dans l’un des trois hôtels offerts à Port-au-Prince ou dans l’un des quatre complexes hôteliers situés sur la côte des Arcadins. Un plan repas, variant selon l’hôtel réservé, est inclus. Vacances Transat bonifie ainsi son offre touristique déjà proposée dans ce pays reconnu pour ses sites historiques, ses lieux naturels, ses plages et ses activités sportives et nautiques. Présentés sous forme de «Duo» ou de «Trio», ces forfaits permettent d’explorer Port-au-Prince, la côte des Arcadins et Cap-Haïtien grâce un vaste programme d’excursions accompagnées. Air Transat assure une liaison hebdomadaire entre Montréal et Port-au-Prince, tous les mercredis jusqu’au 28 octobre 2015.
  • SUNWING exploitera deux fois par semaine, du 27 juin au 2 septembre, un Boeing 787 Dreamliner entre Toronto et Amsterdam. Cette nouvelle liaison transatlantique s’ajoutera aux vols Montréal-Paris que le voyagiste proposait déjà.
  • LA TURQUIE exige à présent que les étrangers entrant dans le pays présentent un passeport dont la validité excède d’au moins 6 mois la date d’arrivée. Le visa d’entrée en Turquie, d’un coût de 60 $ US, est délivré aux points d’arrivée dans le pays. La demande électronique doit être faite sur le site suivant: https://www.evisa.gov.tr/fr/
  • AIR CANADA rouge lancera à compter du 2 mai un nouveau service saisonnier direct entre Montréal et Mexico. Un A-319 de 136 places assurera ce service jusqu’à 5 fois par semaine selon la période.