/slsj
Navigation

Les modèles 2016 font déjà leur apparition

Polaris a été la première compagnie de motoneige à présenter ses modèles 2016.
Photo courtoisie Polaris a été la première compagnie de motoneige à présenter ses modèles 2016.

Coup d'oeil sur cet article

La saison 2015 bat son plein malgré le froid qui sévit au Québec, les constructeurs ne perdent pas de temps pour mettre sur la table leur menu motoneige pour la prochaine saison.

Eh oui, les modèles 2016 commencent déjà à être dévoilés. La première compagnie à révéler ses nouveautés est Polaris qui nous présente sa Pro-RMK 800 2016 revampée sur la plate forme AXYS, mise en marché l’an dernier sur les modèles de sentiers.

Des améliorations notables

Lors de nos essais l’an dernier, nous avons critiqué la compagnie Polaris parce qu’elle nous avait présenté son nouveau moteur 800 h.o. vraiment impressionnant, mais qui n’était pas offert pour les modèles RMK 2015.

Au grand bonheur des motoneigistes hors-piste, l’an prochain, la Pro-RMK sera munie de ce fougueux moteur. Il s’agit du même moteur utilisé sur les Rush et les Switchback 2015.

Vous constaterez, tout comme nous, toute la nervosité de ce moteur. Son seul petit défaut est sa consommation d’huile qui est beaucoup plus grande que celle du 800 E-Tec de BRP.

Personnellement, je crois que ce moteur se mariera très bien avec les RMK qui ont besoin de plus de puissance pour gravir les montagnes.

Nouvelle suspension et traction

Sur la prochaine Pro-RMK 2016, la conception de la suspension arrière, encore plus légère et rigide, comprend une géométrie revue pour améliorer le point de contrôle.

Ceci améliore le transfert de poids, permettant un contrôle accru et un pilotage plus commode de la machine en neige profonde.

La suspension est plus rigide et elle livre la puissance directement à la neige. En hors-piste, le pilote remarquera un transfert de poids amélioré tout en maintenant l’angle d’approche. Sur piste, les pilotes noteront un pilotage plus commode et confortable.

La suspension arrière bénéficiera d’une conception de rails durable et légère pour élever le patin arrière lors de la conduite vers l’avant, le tout selon les dires du constructeur.

Pour ce qui est de la traction, la toute nouvelle chenille CHAPE de 2,6 pouces, exclusive à Polaris, permettra des performances inégalées particulièrement en montagne, dans la poudreuse profonde.

Avec toutes ces améliorations, son poids est seulement de 408 livres! La Pro-RMK devient la motoneige de montagne la plus légère sur le marché présentement.

Et les autres ?

Les attentes des motoneigistes sont grandes pour YAMAHA, le constructeur japonais nous avait promis, il y a déjà deux ans, un renouvellement complet de son parc de motoneige. Jusqu’à présent, les promesses sont tenues.

On nous dit que la prochaine motoneige sera de type utilitaire, mais nous espérons fortement une nouvelle version de l’Apex?

Nous pouvons être sûrs que les adeptes de la marque attendent sur le bout de leur chaise pour savoir si cette grosse cylindrée aura reçu les changements tellement désirés. Si oui, je crois bien que les carnets de commandes seront bien remplis.

Chez BRP, la plate-forme XR est maintenant mûre pour un rafraîchissement. En effet, il est rare de voir chez Ski-Doo un châssis qui dépasse les 5 ans d’existence et celui du XR en est déjà à sa septième année.

Une nouvelle motoneige de sentier, ayant un châssis innovateur pour 2016?

Du côté d’Arctic Cat on ne sait pas vraiment ce qui se brasse présentement. Il serait souhaitable de voir le M8000 recevoir des améliorations s’il ne veut pas rester derrière la parade des motoneiges de montagne.

Fin de semaine porte ouverte

Pour terminer, ce sera porte ouverte les 7 et 8 février prochains. Vous pourrez donc circuler dans les sentiers sans acheter votre droit de passage. Il faut cependant être immatriculé et assuré.