/news/currentevents
Navigation

Une mère indigne subit un deuxième revers

bloc situation justice - REFONTE
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Détenue depuis deux ans, une mère indigne ayant torturé ses propres enfants pendant près de 15 ans a subi un nouvel échec dans sa tentative de libération conditionnelle.

La femme de 65 ans, dont l’identité ne peut être dévoilée pour protéger celles de ses enfants, en avait appelé de la décision de la Commission des libérations conditionnelles du Canada (CLCC) qui avait refusé de la faire sortir au tiers de sa peine.

Mais la section d’appel de la CLCC a récemment tranché, et la femme restera détenue, d’autant plus qu’elle continue de nier son crime. Sous prétexte de les éduquer, elle avait battu et humilié ses trois enfants de 1980 à 1994, quasiment au quotidien.

Reconnue coupable de 31 accusations, la mère indigne avait été condamnée à cinq ans de prison en 2013.