/misc
Navigation

Le développement à Rosemère...

Daniel Methot
Photo courtoisie Daniel Méthot est un passionné de basket et de son enseignement.

Coup d'oeil sur cet article

En seulement neuf ans d’existence, le club de basketball de Rosemère a mis sur pied un solide programme de basket dont les équipes s’illustrent de plus en plus sur la scène provinciale.

Daniel Méthot a fondé le club de basketball de Rosemère en 2006 pour permettre à ses deux fillettes de s’initier au sport qu’il a longtemps pratiqué et toujours aimé.

«Audrey avait huit ans et Évelyne en avait cinq. Elles voulaient jouer au basket, mais il n’y avait que du basket masculin au niveau primaire dans les Basses-Laurentides», a raconté l’ancien directeur de la Fédération de basketball du Québec.

Le club a donc pris naissance avec une équipe féminine mini et des cours d’initiation au basket pour les enfants de cinq à sept ans. Au fil des ans, le nombre d’équipes a augmenté autant du côté féminin que du côté masculin.

Après neuf ans d’activité, le club des ­Panthères de Rosemère regroupe neuf équipes compétitives et permet à 175 jeunes du primaire et du ­secondaire de s’épanouir en jouant au basket.

« Voir grand »

Pour recruter des joueurs de gabarit avantageux pour le basket, l’ancien ailier de l’Université Bishop’s n’a pas hésité à utiliser une stratégie originale.

«Je me promenais sur les terrains de soccer ou dans les centres d’achats et quand je voyais des parents de grand format, j’allais les voir pour leur proposer d’initier leurs enfants au basket», se souvient Daniel Méthot en éclatant de rire.

C’est d’ailleurs de cette façon qu’il a recruté France Lafleur, une ancienne joueuse de 5 pi 10 po de l’Université Laval, mère de trois filles.

«Mes filles ont essayé plusieurs autres sports avant, mais dès qu’elles ont commencé à jouer au basket, elles ont tout de suite accroché», indique celle qui a aidé Daniel Méthot à fonder le club et qui ne compte pas ses heures de bénévolat, même après neuf ans d’implication.

Partager une philosophie

Quand il forme ses entraîneurs – généralement des parents bénévoles qui ont déjà joué au basket –, Daniel Méthot s’assure que tous partagent sa philosophie.

«On est là pour le développement à long terme de nos joueurs, pas pour la victoire à tout prix. La priorité, c’est de leur enseigner les habiletés de base», explique-t-il.

«Au début, en mini et en benjamin, on se faisait rincer, mais les choses se sont mises en place ­éventuellement», précise France Lafleur.

D’ailleurs, depuis deux ans, le club récolte ce qu’il a semé. La première mouture de fillettes est maintenant d’âge juvénile et le succès est au rendez-vous. L’an dernier, dans le AAA, les Panthères ont terminé au troisième rang de la Ligue métropolitaine et, cette année, elles dominent le classement avec une impressionnante fiche de 14-1.

Mais au-delà des victoires, ce qui rend Daniel Méthot encore plus fier, c’est que 10 des 11 filles de l’équipe actuelle vont poursuivre leur carrière de basket au cégep, dont sept en division 1.

«Ma plus grosse paie de bénévole, c’est de voir que les filles ont développé des aptitudes physiques, mentales et sociales qui vont leur servir autant au basket collégial que durant le reste de leur vie.»

Le tournoi annuel du club de Rosemère
  • Samedi 21 et dimanche 22 février 2015
  • 54 équipes féminines et masculines inscrites
  • Niveaux novice et mini (7 à 12 ans)

La NBA en rafales

La confrontation de la semaine

Raptors contre Hawks

Les deux superpuissances dans l’Est – les Raptors sont 2es et les Hawks, 1ers – s’affrontent à Atlanta. Elles sont sur une bonne séquence: 8-2 pour les Raptors et 7-3 pour les Hawks. Un prélude à la finale de l’Est?
 
(+)Russell Westbrook
 
Le meneur du Thunder ­d’Oklahoma City a marqué 41 points, aidant l’Ouest à l’emporter par la marque de 163 à 158 contre l’Est au match des étoiles, ­dimanche. Il a été élu joueur par excellence.

(-)Kevin Durant

Toujours très poli avec les ­médias, l’ailier du Thunder a dérapé samedi. «Vous ne connaissez rien et je suis seulement ici parce que je suis obligé d’y être», a-t-il déclaré.


Quelques Statistiques

Points marqués/match

  1. Warriors de Golden State (110,6)
  2. Clippers de LA (106,7)
  3. Mavericks de Dallas (106,3)
  4. Suns de Phoenix (105,9)
  5. Raports de Toronto (105,6)
Points accordés/match
  1. Grizzlies de Memphis (95,7)
  2. Heat de Miami (96,6)
  3. Spurs de San Antonio (96,7)
  4. Hawks d'Atlanta (96,8)
  5. Hornets de Charlotte (96,9)