/misc
Navigation

En Ondes: Harper s’améliore

Coup d'oeil sur cet article

 

Dominic Maurais
Photo Agence QMI, Simon Clark

À l’occasion de son passage à Québec la semaine dernière, le premier ministre du Canada Stephen Harper a donné deux entrevues radiophoniques à Dominic Maurais, à CHOI, et au duo Normandeau-Duhaime, au FM93. Les récents sondages favorables aux conservateurs l’encouragent certainement à agir ainsi, lui qui est toujours très prudent avec les médias.

«Merci pour l’opportunité!», a-t-il dit d’entrée de jeu dans les deux entretiens de dix minutes chacun. Autre point positif, il semble que son entourage n’ait pas exigé les questions à l’avance comme ce fut souvent le cas par le passé.

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBE

Dominic Maurais a discuté de la fermeture de Sun News, du terrorisme, de la sécurité et de Gérard Deltell. «La priorité numéro un est l’économie», a répété M. Harper. Au FM93, Éric Duhaime a commencé l’entrevue avec une question beaucoup trop longue sur le développement économique.

Même si la popularité du PCC est souvent mise à mal, le point le plus pertinent a été soulevé par Nathalie Normaneau qui a demandé une nouvelle fois comment les conservateurs pourront séduire les Québécois à l’automne 2015. Stephen Haper s’est dit convaincu que les Québécois «ne sont pas des gauchistes!»

Le duo du FM93 a reçu des courriels les accusant de complaisance. Il ne faut pas être trop sévère. Juste de se prêter au jeu, M. Harper fait des progrès.

Sylvain Bouchard
© Les ARCHIVES

Changement dans Bouchard en parle

Yves Landry ne sera plus assis à la même table que Sylvain Bouchard le matin au FM93. La station aura dépensé des milliers de dollars en panneaux publicitaires notamment sur les autobus. La radio est un monde ingrat et expéditif. Ce dernier n’aura fait qu’un seul sondage qui était loin d’être mauvais à l’automne dernier. Yves a conclu une entente avec XPN Canada pour un emploi dans un domaine différent. Il restera au FM93 pour des mandats spéciaux.

Voici quelques faits :

1 Plus d’une demi-douzaine de coanimateurs ont défilé depuis dix ans à cette émission.

2 Yves Landry n’a pas eu la chance de se faire valoir. La vedette reste Sylvain Bouchard.

3 La guerre ouverte avec Jeff Fillion n’a pas sa raison d’être.

4 Sur NRJ, le coloré Gerry «Pizza» a dit la vérité: c’est Yves qui devrait être assis sur sa chaise.

5 Le prochain sondage Numeris et la bataille à trois dans la région le matin rendent des artisans plus nerveux qu’à l’habitude.

En vitesse...

Au FM93, André Drouin, d’Hérouxville, a fait un «perronisme» en parlant de Philippe Couillard, qui se met «les pieds dans les plats jusqu’à la gorge».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.