/misc
Navigation

Le Forum avant le Colisée

Si le Forum de Montréal et le Yankee Stadium sont passés sous le pic des démolisseurs, le Colisée doit subir le même sort sans contestation.
photo d’ARchives, didier debusschère Si le Forum de Montréal et le Yankee Stadium sont passés sous le pic des démolisseurs, le Colisée doit subir le même sort sans contestation.

Coup d'oeil sur cet article

À sept mois de l’ouverture du nouvel amphithéâtre de Québec, un édifice spacieux à la fine pointe de la technologie, la population de Québec s’inquiète du sort réservé au Colisée.

Il fallait prévoir cette réaction émotive des amateurs et de ceux qui ont évolué dans cette bâtisse, peu importe la discipline. Les Québécois démontrent une émotivité à fleur de peau quand vient le temps de jeter leurs vieilles chaussettes.

Si le Forum de Montréal et le Yankee Stadium sont passés sous le pic des démolisseurs, le Colisée doit subir le même sort sans contestation. Contrairement aux deux autres, il ne peut être considéré comme un monument du sport.

Je livre un avis personnel dans cette chronique à titre de citoyen et chroniqueur de hockey pendant 16 ans. Membre du comité de Daniel Gélinas qui planche sur l’avenir d’ExpoCité, mon opinion ne dévoile rien de la teneur de nos discussions et la direction empruntée dans ce dossier.

Si les gouvernements et les Québécois de la province n’ont pas mis la pression requise pour sauver le Forum et protéger la dignité des lieux, à quoi bon pleurnicher sur la disparition du Colisée. L’édifice de la rue Sainte-Catherine aurait dû devenir un musée en l’honneur du Canadien et des nombreux sports et spectacles qui y ont été présentés. À New York, le vieux Yankee Stadium, démoli au coût de 22 millions sur une période de deux ans, se retrouve en partie dans le nouveau stade.

Pas le même charisme

Même si Québec s’avère une ville riche de son histoire sportive, admettons que le Colisée n’a pas connu une existence glorieuse et internationale comme le Forum. Il ne devrait pas être l’édifice commercial cheap qui a toujours pignon sur rue dans l’ouest de Montréal. Son exploitation actuelle ne magnifie pas son passé.

Longtemps, le Forum s’est révélé La Mecque du hockey sur la planète. Des joueurs d’exception et des formations championnes y ont écrit plusieurs pages de l’histoire du hockey. On ressentait une vibration spéciale quand on pénétrait dans cet édifice hanté par des fantômes imaginaires. Marcher dans l’allée circulaire encerclant la patinoire devenait une expérience unique pour les fans.

Le Forum a conservé également l’empreinte des Jeux olympiques de Montréal avec les exploits de Nadia Comaneci, les finales de boxe, de basketball, de volleyball et de handball. La boxe et la lutte professionnelle ont fait vibrer de vieilles générations.

Je ne parlerai pas de tous les grands spectacles que des artistes internationaux ont livrés.

Vieux depuis trop longtemps

Sans vouloir choquer les citoyens de la capitale encore écorchés vifs par la compétition entre les deux villes, Québec a longtemps passé deuxième derrière Montréal. Il ne pouvait en être autrement compte tenu du rôle économique de la métropole et du regroupement de la majorité de la population.

L’AMH fut divertissante et elle a permis à Québec d’adhérer à la LNH, mais elle restait une ligue secondaire. Souvent, dans d’autres sports, on présentait des compétitions à Québec que Montréal n’acceptait pas. Combien d’artistes n’ont jamais inscrit la capitale dans leur tournée mondiale? Ça ne se calcule pas.

Lors d’un vox pop à TVA après la partie des Remparts, dimanche, un spectateur prétendait qu’on aurait dû tester le Colisée avant de bâtir un nouvel édifice; je me demande où il réside. Ça fait au moins 25 ans que le Colisée camoufle sa vieillesse et ses rides sous une épaisse couche de maquillage.

Ses nombreux souvenirs survivront dans nos têtes maintenant que Québec possède de nouveau l’arme pour affronter Montréal. Il est temps de le réduire en cendres. Que le Colisée repose en paix.

 

Brèves

Bien écrire

J’ignore l’achalandage de la page Facebook du Tournoi international de hockey pee-wee. Il serait convenable d’exiger des auteurs des publications sur ce réseau social de savoir écrire sans multiplier les fautes. Tout simplement affreux le nombre de fautes d’orthographe, de conjugaison, etc. Si des ados (ou des adultes) se montrent dans l’incapacité de s’acquitter de cette tâche, qu’on la confie à un bénévole sachant écrire.
 
La musique
 
Tant qu’à critiquer… Depuis que j’assiste au tournoi, j’entends toujours les mêmes «tounes». Les jeunes ne doivent absolument pas se retrouver dans le choix musical. Peut-être même pas leurs parents. Allez, on modernise la discographie.
 
Vermette, recherché 
 
De tous les joueurs qui pourraient changer d’équipe d’ici l’heure de tombée, Antoine Vermette, ce Québécois des Coyotes, semble très recherché. Montréal y trouverait son compte. Lars Eller n’est plus en mesure de répondre aux attentes. Les Rangers n’auraient pas de difficulté à lui dénicher un poste au centre. Chicago et Nashville circulent aussi dans les rumeurs.