/news/provincial
Navigation

Voici le nouveau véhicule du SPVQ

Les Crown Victoria remplacées par des Ford Taurus Interceptor

Coup d'oeil sur cet article

Les policiers pourront dire adieu à leurs vieilles autopatrouilles Crown Victoria d’ici quelques années, puisque le Service de police de la ville de Québec (SPVQ) a commencé à renouveler son parc de véhicules.

Le SPVQ a opté pour des Ford Taurus Interceptor, qui répondent mieux aux besoins des agents. Cinq de ces véhicules sont déjà en circulation et 24 autres ont été commandés pour 2015.

«On a essayé deux modèles police pack, soit les Charger et les Taurus, pour voir lequel on préférait et on s’en va vers le Ford, étant donné l’ergonomie, les capacités du véhicule, la consommation d’essence, l’entretien et la sécurité», a fait savoir Patrick Talbot, patrouilleur au SPVQ.

Sécurité accrue

Ainsi, l’objectif est de remplacer progressivement la centaine de voitures Crown Victoria restantes et «arrivées à leur fin de vie utile», alors que la police estime que le nouveau véhicule est plus sécuritaire.

«Tous les systèmes d’assistance à la conduite sont là. La stabilisation, l’antipatinage. Il y a plus de coussins gonflables. C’est beaucoup plus évolué côté sécurité», a-t-il précisé.

Temps de réponse

De plus, le véhicule a été construit de manière à réduire les risques de blessures lors d’accidents.

«En cas d’impact, la déformation sera moins prononcée et les occupants seront protégés. L’auto va “s’effoirer”, mais le milieu devrait rester intact, contrairement au Crown, qui pliait en accordéon», a ajouté M. Talbot.

Mais à peine les nouvelles voitures commandées, les patrouilleurs «rêvent» déjà au modèle à traction intégrale.

«On vient d’augmenter notre capacité de réponse, mais on aurait encore une plus grande tenue de route, il y aurait moins de risques d’accident, un meilleur temps de réponse. Ce serait une grosse, grosse amélioration parce qu’un Crown, ça ne va pas bien», a partagé M. Talbot, qui soutient que des voitures à traction intégrale pourraient être acquises dans un futur rapproché.

Quant à l’équipement, il demeure sensiblement le même, si ce n’est que son emplacement a été légèrement repensé.

Certaines pièces sont récupérées à même les anciens véhicules et intégrées aux nouveaux, alors que d’autres sont confectionnées sur mesure.

Voitures de patrouille SPVQ

  • Parc de 135 voitures de patrouille, dont 120 banalisées.
  • Coût de la Ford Taurus Interceptor: 27 670 $ (excluant certains équipements).
  • Investissement de plus de 697 000 $ pour les 24 nouvelles voitures en 2015.
  • Durée de vie moyenne d’une voiture de patrouille: 6 ans.

Il faut compter de deux à six mois entre la réception du véhicule et son utilisation sur la route puisqu’il faut y ajouter le police pack (le lettrage, les gyrophares, la console et la radio, notamment).