/news/currentevents
Navigation

La population appelée à pardonner le geste

<b>Louiselle Fortin</b><br />
Responsable de l’équipe pastorale
Photo courtoisie Louiselle Fortin
Responsable de l’équipe pastorale

Coup d'oeil sur cet article

Les responsables de la messe célébrée hier matin à l’église de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix ont demandé à la petite communauté de pardonner au couple demeurant sur la rue Saint-André qui a laissé un bébé naissant dans les poubelles vendredi dernier.

Dès le début de la cérémonie religieuse, la responsable de l’équipe pastorale de l’unité sud du Lac-Saint-Jean pour la paroisse de Saint-Jérôme, Louiselle Fortin, s’est adressée directement aux fidèles ébranlés.

Mme Fortin leur a demandé de prier pour la mère et le père de l’enfant, ainsi que pour le nouveau-né, et de pardonner aux parents. «J’espère que Dieu va donner la lumière à ces gens-là et nous, qui les connaissons plus ou moins, il faut leur pardonner ce geste terrible. C’est notre foi. Je suis croyante et pour moi, c’est important de pardonner. On peut ne pas oublier, mais le pardon fait partie de la guérison.»

Sous le choc

Tout comme ses paroissiens, Louisellle Fortin est encore sous le choc.

«On ne peut pas rester insensible à ça dit-elle. Il n’était jamais arrivé quelque chose comme ça ici. On voit ça à Québec et à Montréal, mais là, c’est rendu chez nous. On ne pouvait pas s’imaginer ça.»

«C’est troublant. Il aurait probablement été baptisé ici, cet enfant. J’ai d’ailleurs des jeunes qui préparent leur première communion et qui étaient présents ce matin lors de la messe. Eux aussi sont touchés. J’ai des petits-fils de 8 et 12 ans qui ont été marqués également. Ils ont les yeux ronds et ne comprennent pas.»