/news/politics
Navigation

L’ex-président des Remparts au gouvernement ?

claude rousseau
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Des huiles du gouvernement provincial songent à Claude Rousseau pour mettre fin au bordel informatique.

Son nom circule pour le poste de dirigeant principal de l’information (DPI).

Ce siège est occupé par intérim depuis le 29 octobre. Dans les deux mois qui ont précédé, deux DPI se sont succédé et ont démissionné dans des circonstances difficiles.

Joint au téléphone, Claude Rousseau nous a d’entrée de jeu signifié qu’il n’avait pas été rencontré par le gouvernement.

Pas « anormal »

«Est-ce que j’ai un intérêt?», a-t-il lancé, sans vouloir répondre à sa propre question.

«C’est sûr que je connais l’appareil gouvernemental, les défis, les processus à améliorer», a expliqué celui qui a occupé le poste de président des Remparts de Québec de 2008 à 2014. Il n’est pas «anormal» que son nom circule, selon lui.

Le gouvernement n’a pas voulu commenter.