/sports/ski
Navigation

Alex Harvey a atteint son but

Alex Harvey a atteint son but
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

FALUN | Malgré la 10e position de l’équipe canadienne à l’épreuve du relais 4 X 10 km d’aujourd’hui, Alex Harvey a obtenu le résultat espéré: laisser un message à la concurrence en vue du 50 km de dimanche.

«Oui, je pense que ça a été fait, même si c’était difficile de s’échapper. Je n’ai pas semé tout le monde, mais je me sentais super bien. J’étais en contrôle», a exprimé le Québécois, pour qui la dernière sortie à ces championnats du monde de ski de fond de Falun remontait à samedi dernier, lors de son troisième rang au skiathlon de 30 km.

«Ça a fait du bien parce que ça faisait quand même longtemps. J’étais un peu rouillé au début», a-t-il admis, pendant que se tramait la victoire dramatique de la Norvège, jouée devant la foule la plus endiablée depuis le début de ces championnats.

Dans une lutte à trois amorcée depuis la moitié du troisième relais, les Norvégiens ont finalement remporté l’or grâce au sprint final de l’intraitable Petter Northug. La Suède et la France ont complété le podium.

Aux avants-postes

À chacune de ses quatre boucles de 2,5 km, le Québécois s’est maintenu aux avants-postes. Il fut notamment le premier des 17 skieurs à transmettre le relais à son équipier, en l’occurrence Graeme Killick, à qui Harvey a donné un léger coussin de deux secondes pour amorcer son quart-de-travail. Le Canada n’a pu capitaliser là-dessus par la suite.

Le froid mordant causé par le vent et la première neige depuis quelques jours, qui tombait justement durant le premier relais, n’a pas permis à Harvey de tenter le coup qu’il espérait, celui de semer le peloton. Il croit tout de même avoir posé subtilement ses pièces dans le match psychologique. L’un des prétendants à l’épreuve-reine de dimanche, le Suédois Daniel Richardsson, a pu constater la forme du Québécois en skiant à ses côtés.

«C’était assez difficile de s’échapper. Dans ces circonstances, ça ne servait pas grand-chose d’aller en avant et de trop pousser. J’aurais pu me brûler inutilement», a émis Harvey.

LA course de la saison

L’épreuve de 50 km en style classique de dimanche clôturera les championnats du monde. Harvey l’avoue: il s’agit de la course la plus importante à laquelle il pense depuis le début de sa saison.

«Un autre podium serait bien. C’est sûr que gagner serait parfait», imagine le double médaillé de ces mondiaux.

Résultats

Relais 4 X 10 km

1-Norvège (Dyrhaug, Toenseth, Gloeersen, Northug) 1h 34 m 18 s

2-Suède (Richardsson, Olsson, Hellner, Halfvarsson) + 0,6 s

3-France (Gaillard, Manificat, Duvillard, Backscheider) + 8,9 s

10-Canada (Harvey, Killick, Babikov, Valjas) + 3 m 3,5 s