/slsj
Navigation

Yamaha présente sa cuvée 2016

La Yamaha Mountain sera ainsi beaucoup plus facile à coucher dans la neige et augmentera nettement sa maniabilité.
Photo courtoisie La Yamaha Mountain sera ainsi beaucoup plus facile à coucher dans la neige et augmentera nettement sa maniabilité.

Coup d'oeil sur cet article

Yamaha lance ses nouvelles motoneiges 2016 avec la plus grande gamme de motoneiges à moteur 4 temps jamais présentée.

Le constructeur a mis la table avec de nouveaux modèles et des variantes inédites, dont 10 motoneiges de série limitée offertes seulement en fièvre du printemps.

Avec tous ces nouveaux modèles, Yamaha s’assure de répondre aux besoins des motoneigistes qui recherchent le confort et la fiabilité qui font la renommée de ce constructeur.

Motoneige de sentier

Ceux qui espéraient une nouvelle version de l’Apex devront attendre encore. Cependant, de nombreuses améliorations ont été apportées à ce modèle pour 2016.

Sa nouvelle suspension pneumatique SingleShot et l’amortisseur arrière Fox FLOAT 3 XV vont améliorer son comportement. Cette suspension sera offerte sur tous les Apex et RSVector. Elle permet d’alléger chacun de ces modèles de façon considérable en l’allégeant de 10 livres comparativement à l’ancienne.

De plus, les RSVector ont droit à un système de gestion du moteur avec sélecteur de mode et avec l’accélération électronique Yamaha, alias YCC-T, qui améliore les reprises, la polyvalence et l’économie d’essence. Le RSViper nous revient avec plus de choix et certains modèles ont été remaniés pour offrir de meilleures performances.

Conquérir la montagne

Cette année, la SRViper Mountain nous revient avec plusieurs améliorations qui feront le plaisir du motoneigiste qui pratique le hors-piste. Selon moi, l’amélioration majeure est la nouvelle suspension avant SRV-M avec un écartement de ski de 34 pouces et demi. La nouvelle suspension avant, plus légère de plus d’un kilogramme, ainsi que sa direction très légère donneront un rendement nettement supérieur dans la neige profonde.

La Yamaha Mountain sera ainsi beaucoup plus facile à coucher dans la neige et augmentera nettement sa maniabilité. Elle est offerte maintenant en 3 modèles: soit la 141’, la 153’ et la 163’ avec une chenille de 2,6 pouces (MTX-SE).

De plus, Yamaha a mis le paquet avec la chenille PowerClaw à barrettes de 3 pouces qui est livrée de série sur tous les modèles M-TX de série limitée LE. Avec cet ensemble, rien ne vous arrêtera dans la poudreuse.

Pour le travail

La motoneige ayant fait l’objet de l’amélioration la plus importante pour 2016 est sans aucun doute la VK Professional II. La VK a été mise à dure épreuve et plusieurs modifications ont été effectuées sur cette nouvelle version. Entièrement redessinées, position de pilotage redressée, réservoir d’essence plus volumineux et sa silhouette amincie. Tous ces éléments permettront à la VK de reprendre sa place dans le marché de la motoneige utilitaire.

Hors des sentiers battus

Parmi les modèles hybrides, celle qui a retenu le plus mon attention est la nouvelle SrViper S-TX 146 DX qui arrive de série avec un réservoir d’appoint fixé à l’arrière contenant 17,8 litres d’essence supplémentaire. Ceci vous permettra une autonomie de près de 400 km sans avoir à faire le plein d’essence. C’est la motoneige idéale pour ceux qui veulent s’aventurer à des endroits ou l’essence se fait rare et favorisent les longues distances.

Pour ma part, je conduis le modèle X-TX avec la chenille 141’ et un profil de 1,6 pouce de palette. Cette motoneige me donne de la polyvalence entre le sentier et la poudreuse légère, ce que je recherche chez une motoneige qui sera encore disponible en 2016.

Pour tous les goûts

Avec cette nouvelle gamme de motoneiges, vous en trouverez certainement une à votre goût. N’hésitez pas à communiquer avec votre concessionnaire qui vous aidera à faire le bon choix de modèle et n’oubliez pas que certains ne sont offerts qu’en fièvre de printemps, soit jusqu’au 18 avril 2015, après il sera trop tard...