/news/politics
Navigation

Le Parti Rhinocéros souhaite repêcher Rob Ford et Yves Bolduc

«L’amour (de Rob Ford) pour le sexe, la drogue et le rock & roll est assez semblable à celui du Parti Rhinocéros», a afirmé le chef de la formation politique satirique, Sébastien CôRhino.
Don Peat/Toronto Sun/QMI Agency «L’amour (de Rob Ford) pour le sexe, la drogue et le rock & roll est assez semblable à celui du Parti Rhinocéros», a afirmé le chef de la formation politique satirique, Sébastien CôRhino.

Coup d'oeil sur cet article

Le Parti Rhinocéros a tendu la perche à Rob Ford et à Yves Bolduc vendredi pour qu’ils se portent candidat pour le parti lors des prochaines élections fédérales qui doivent avoir lieu cet automne.

«À Ottawa, les primes de départ et les salaires sont beaucoup plus intéressants qu’à Québec. Je propose aussi d’ajouter une prime d’arrivée pour les députés à Ottawa», a lancé le chef de la formation politique satirique, Sébastien CôRhino, après son offre à l’endroit de l’ancien ministre de l’Éducation du gouvernement Couillard lors d’une conférence de presse au Parlement.

Les rhinocéros disent chercher des candidats d’envergure, comme l’ancien maire de Toronto.

«L’amour (de Rob Ford) pour le sexe, la drogue et le rock & roll est assez semblable à celui du Parti Rhinocéros», a ajouté M. CôRhino, qui sera candidat pour le Parti Rhinocéros dans la circonscription de Rimouski-Neigette-Témiscouata-les-Basques.

Le Parti Rhinocéros était à Ottawa pour lancer son «Plan 2015-3015 – Pour le futur du Canada».

«Nous, on voit loin», a souligné un représentant du parti.

Parce que les hivers sont très rudes, les rhinocéros proposent notamment de raccourcir la durée de l’hiver en faisant des mois de décembre, janvier et février des mois comptant 28 jours. Les journées enlevées seraient reportées à l'été.

«C’est une mesure pour les Canadiens, a indiqué Sébastien CôRhino. C’est aussi une mesure économique car ça représentera des coûts de déneigement moindres pour les municipalités. On parle de cinq à six jours déduits de la facture hivernale. Des cols bleus à temps triple, ça coûte cher.»

M. CôRhino a aussi félicité le premier ministre Stephen Harper pour avoir réalisé une vieille promesse du parti.

«Nous avions promis dans les années 1980 d'abolir l'environnement parce que c'était trop difficile à gérer et que ça coûtait trop cher. C'est chose faite. Merci M. Harper», a lancé le chef du Parti Rhinocéros.

Selon Élections Canada, le Parti Rhinocéros a présenté des candidats dans 14 circonscriptions au Québec, en Alberta et en Colombie-Britannique lors de l’élection générale fédérale de 2011. La formation politique a obtenu 3800 votes au total.