/news/currentevents
Navigation

Poursuite de 50 000 $ pour une chute au Cosmos Lebourgneuf

bloc situation justice marteau
Photo Archives

Coup d'oeil sur cet article

Un couple de septuagénaires réclame 50 000 $ au restaurant Cosmos Lebourgneuf après que la dame eut chuté lourdement d’une plateforme «dangereuse» où se trouvait leur table lors d’un souper.

En mars 2014, le couple s’était rendu au Cosmos du quartier Lebourgneuf avec de la famille pour prendre un repas. Le groupe avait alors été placé sur une «plateforme» où une table supplémentaire avait été ajoutée. Or, au moment de se lever, la dame de 78 ans a «chuté à la renverse [sic] d’une hauteur de quelques pouces [...] heurtant violemment sa tête sur le plancher».

Selon les victimes, aucune rampe, barrière ou pancarte n’indiquait la présence du danger. Le fils du propriétaire, qui s’est occupé de la blessée après la chute, aurait même dit qu’il trouvait la marche dangereuse selon ce qui est écrit dans la requête introductive d’instance.

Hospitalisée, la dame a dit avoir été aux prises avec des maux de cœur, des vertiges et des douleurs pendant plusieurs semaines après l’accident. Un traumatisme crânien et une légère commotion cérébrale ont aussi été diagnostiqués, privant ainsi la plaignante de sa mobilité.

Selon la victime, la plateforme constituait «un piège». Une «négligence grossière» qui a ensuite été corrigée par les propriétaires du restaurant puisque les plaignants affirment que «des mesures appropriées» pour assurer la sécurité des clients ont été prises depuis.

Pour la perte de jouissance de la vie et les inconvénients de la chute, la demanderesse demande donc un montant de 24 500 $. Pour sa part, son mari demande 20 000 $ en dommage moraux et 4500 $ pour rembourser une partie de sa saison de golf puisqu’il était au chevet de sa conjointe.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.