/opinion/blogs
Navigation

Bolduc reprend ses anciens patients mais pas de nouvelles primes

Yves Bolduc
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

On s'y attendait, c'est maintenant confirmé, l'ex-ministre de l'éducation et ex-député de Jean Talon, Yves Bolduc, retournera travailler dès lundi prochain à son ancienne clinique, la Cité Médicale de Sainte-Foy.  Sa période de transition pour laquelle il a reçu environ 155 mille dollars n'aura duré que trois semaines.

Lorsque le Dr Bolduc a quitté la politique dans la controverse en février dernier, j'avais conclu ma chronique en écrivant ceci: "La bonne nouvelle, c'est qu'il pourra au moins retrouver la moitié de ses patients qu'il avait dû abandonner en devenant ministre."  Eh bien, c'est ce qu'il fera.

Toutefois, soyez sans crainte, il ne pourra pas empocher une nouvelle prime pour "patients orphelins", comme celle très critiquée qui lui avait permis d'empocher 215 mille dollars en 2012 et 2013 pour avoir pris en charge 1500 patients pendant qu'il était député de l'opposition.  Les règles ont changé depuis.

Non seulement les paramètres de la lettre d'entente 245 ont été resserrés par le ministre Barrette en 2014, mais en plus, cette lettre va carrément disparaître avec le projet de loi 20 sur l'accès aux médecins.  Il est clairement écrit que son abolition sera rétroactive au dépôt du projet de loi qui remonte au 28 novembre dernier.

La Cité Médicale de Sainte-Foy précise sur son site internet qu'elle est heureuse du retour du Dr Bolduc puisqu'il était très apprécié comme médecin.  Je n'en doute pas.  La politique n'était pas pour lui.  Il était peut-être apprécié comme simple député, mais comme ministre, ce n'était vraiment pas sa place.  Il a finalement fait le bon choix.  Il sera certainement plus utile dans ses fonctions de médecin.  Malheureusement, son passage en politique nous aura coûté très cher et nous a laissé un goût amer.

*****

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions? Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante: jdm-opinions@quebecormedia.com .