/finance/business
Navigation

L’AgitéE fermera ses portes

L’AgitéE
Photo courtoisie, L’AgitéE L’AgitéE

Coup d'oeil sur cet article

Actif dans le quartier Saint-Roch depuis presque dix ans, le café-bar-spectacle L’AgitéE fermera définitivement ses portes le 30 juin prochain.

Au lendemain de cette pénible décision, le cœur n’était pas à la fête lundi matin dans les locaux de L’AgitéE, situés sur la rue Dorchester, à Québec.

Les difficultés financières de la coopérative, née du projet de réinsertion à l’emploi Jeune volontaire en septembre 2006, ont eu raison de la mission qui était d’offrir un lieu social et culturel permettant aux gens de réunir autour de différentes activités.

Pendant toutes ces années, le bar et la salle de spectacle ont tenu le coup sans subvention gouvernementale ni patron puisque l’assemblée était souveraine de toutes les prises.

Selon le porte-parole de la coopérative Raphael Mascolo, les démarches pour relancer le projet n’ont pas porté fruit.

«Le contexte des derniers mois n’a pas été facile. Notre volonté est de pouvoir fermer de façon contrôlée plutôt que de foncer la tête dans le mur.»

Le conseil d’administration s’assurera d’honorer les ententes avec ses différents fournisseurs et bailleurs de fonds. Pour ce qui est de la campagne de financement, la coopérative contactera l’ensemble des personnes ayant fait un don.

«Il n’y a pas eu nécessairement une baisse d’achalandage, mais chaque client dépensait un peu moins. Les revenus étaient moins élevés que les années précédentes.»

La coopérative menait ses activités avec un budget de 200 000$ annuellement.