/world/europe
Navigation

L’État islamique menacerait de nouveau la France dans une nouvelle vidéo

La chanson se termine avec un extrait de témoignage d’Amedy Coulibaly, l’auteur de la prise de la supérette Hypercacher.
Photo: AFP La chanson se termine avec un extrait de témoignage d’Amedy Coulibaly, l’auteur de la prise de la supérette Hypercacher.

Coup d'oeil sur cet article

La vidéo contient une chanson de propagande, des allusions à Charlie Hebdo ainsi qu’un témoignage d’Amedy Coulibaly.

L’organisation aurait dévoilé hier une nouvelle vidéo de propagande destinée à la France. Sous forme de chanson nommée On va pas se laisser abattre, on suscite l’attaque terroriste au Charlie HebdoCharlie Hebdo est mort. Des prophètes, il se moquait. Certes, on tuera sans remords ceux qui viennent nous provoquer»).

La pièce contient également de nouvelles menaces. On y mentionne notamment qu’«Il nous faut taper la France. Il est temps de l’humilier. On veut voir de la souffrance et des morts par milliers. La bataille est engagée. La vengeance terrible.»

La chanson se termine avec un extrait de témoignage d’Amedy Coulibaly, l’auteur de la prise de la supérette Hypercacher. Selon certains médias, dont Vocativ, l’intervention de Coulibaly n’aurait jamais été diffusée jusqu’à aujourd’hui. On l’entend notamment s’excuser auprès de sa famille.

Voici une capsule vidéo de Vocativ résumant l'affaire. Attention, elle contient quelques extraits de la pièce...