/lifestyle/psycho
Navigation

Cinq heures pour un couple heureux

Cinq heures pour un couple heureux
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

L’observation des couples heureux nous a appris de nombreuses choses sur ce que font les membres des couples heureux que ne font pas les membres des couples malheureux.

La lune de miel

Pendant la lune de miel, les amoureux passent facilement de 20 à 25 heures en tête-à-tête à fantasmer à leur futur et à faire et refaire l’amour. Ils ont hâte de terminer leur journée de travail pour se retrouver et se dire.

Ils négligent leurs amis et leurs activités personnelles et passent 80 % de leur temps libre à rêver à l’autre et au moment de le retrouver. Ils vivent une passion souvent déconnectée de la réalité quotidienne. Ils partent facilement dans la lune (de miel).

Mais, la passion étant ce qu’elle est, et la vie à deux parsemée de responsabilités professionnelles, conjugales, ménagères, familiales, amicales... quotidiennes, ils en viennent petit à petit à ne plus avoir de temps pour entretenir leur intimité et leur amour, qui ne peuvent, à la longue, que décliner.

Les couples heureux

Les membres des couples heureux sont aux prises avec les mêmes responsabilités que les autres. Mais, contre vents et marées, ils se réservent un minimum de cinq heures par semaine en tête à tête. Ces cinq heures sont réparties de la façon suivante:

Au moment des séparations. Tous les matins, avant de se quitter pour le travail, ils cherchent à découvrir une chose que l’autre va faire aujourd’hui: «Y a-t-il quelque chose de spécial pour toi aujourd’hui au travailou à la maison?» (Visite chez le médecin, rendez-vous important, déjeuner avec des collègues, coiffeur...). De 2 à 3 minutes tous les jours = 15 à 20 minutes à la fin de la semaine.

Au moment des retrouvailles. À la fin de la journée, ils ont un entretien sur le déroulement de la journée, le temps d’un apéro avec ou sans alcool et avant de se mettre à la préparation du repas ou de l’hygiène des enfants: «Et puis, comment s’est déroulé ta journée?». De 10 à 20 minutes par jour = 1 h 10 à 2 h 20 au bout de la semaine.

Manifestations d’affection.Tous les jours, ils se touchent, ils s’enlacent avec tendresse (sans sexualité). Ils s’étreignent au moins une fois par jour en prenant le temps de respirer ensemble pendant au moins une minute. Ils s’embrassent tendrement avant de partir et en arrivant. Environ 5 min par jour = 35 minutes d’affection accumulée.

Rendez-vous hebdomadaire.Toutes les semaines, ils se réservent une soirée en tête-à-tête au restaurant ou pour faire une marche. Ou le dimanche matin, ils restent au lit après avoir mis la pancarte «Ne pas déranger» à la porte. De deux à trois heures.

À l’ordre du jour, une fois les divers tracas liquidés le plus rapidement possible, ils se rappellent leurs beaux souvenirs et planifient des projets d’avenir à court, moyen et long terme, y compris leur retraite.

Admiration et appréciation. À la fin de chaque journée, avant de s’endormir, ils disent une ou deux choses qu’ils ont appréciées chez leur partenaire au cours de la journée.

L’une des différences fondamentales entre les couples heureux et malheureux, c’est que les premiers se disent de cinq à dix plus de compliments que de reproches ou de critiques.

Finalement, le bonheur conjugal est beaucoup plus simple qu’on le croit: pour recevoir de l’amour, il s’agit d’offrir de l’amour et de prendre soin de son partenaire comme un invité tout à fait spécial dans sa vie. Les membres des couples heureux continuent de faire ce qu’ils faisaient lors de leur lune de miel, même si cinq fois moins souvent. Mais c’est suffisant!

www.yvondallaire.com