/news/currentevents
Navigation

11 choses que vous ignorez peut-être sur André Arthur

11 choses que vous ignorez peut-être sur André Arthur
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

1. Son père est arrivé au Québec en jeune âge. Il venait d’Arménie. Son nom de famille, Isakian (qui était ostracisé, car il était associé aux Juifs), a été changé pour Arthur en mémoire du grand-père. André Arthur l’a appris après la mort de son père dans les années 70. La famille avait pactisé pour ne pas le révéler.

2. Son père René Arthur était un fonctionnaire. Il a été chef de cabinet pour le Parti libéral du Québec. Il a animé à la radio de Radio-Canada et était considéré comme une personne de grande distinction et d’une grande érudition, rapporte l’ouvrage de référence La Radio à Québec.

3. Son oncle Gérard Arthur a été le premier correspondant de guerre de langue française envoyé outre-mer pour Radio-Canada. Il faisait partie des têtes d’affiche de la société d’État avec René Lévesque et Judith Jasmin.

4. André Arthur a débuté à la radio en 1970 pour un emploi d’été. La même année, il a abandonné ses études en sciences politiques pour se consacrer à la radio. Son dernier micro était sur les ondes de CIQI à Montmagny. Sa collaboration s’est terminée en mai 2014.

5. Il a été chef d’antenne à Télé-4 de 1972 à 1979.

6. André Arthur a succédé à René Lévesque sur les ondes de CKAC à Montréal après son décès.

7. Il a interrompu sa carrière durant 9 mois dans les années 70 afin de devenir chef de cabinet du ministre Jean Bienvenue du Parti libéral.

8. Il s’est présenté aux élections en 1994 comme candidat indépendant au provincial et a obtenu 29 % des voix. En 1997, à la mairie de Québec, il a obtenu 33 % face à Andrée Boucher. Il a été élu au fédéral à deux reprises (2006 et 2008), mais il fut vaincu en 2011.

9. Il s’est remis d’un cancer de la prostate diagnostiqué en 2006.

10. Il n’est plus affilié à une compagnie d’autocar.

11. La Cour Suprême l’a déjà comparé à un «aboyeur public».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.