/entertainment/tv
Navigation

The Knick roule dans des voitures québécoises

voiture robert
Photo Courtoisie Les Voitures Robert, de Saint-Pie en Montérégie, ont conçu et fabriqué quatre voitures d’époque, propulsées à l’électricité, pour la série télé américaine The Knick.

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-PIE | Après Julia Robert et John Travolta, c’est au tour des comédiens de la série américaine The Knick, de s’asseoir dans des voitures d’époque conçues et fabriquées par une entreprise de la Montérégie.

SAINT-PIE | Après Julia Robert et John Travolta, c’est au tour des comédiens de la série américaine The Knick, de s’asseoir dans des voitures d’époque conçues et fabriquées par une entreprise de la Montérégie.

Au début février, les Voitures Robert, de Saint-Pie, ont livré quatre répliques de voitures anciennes pour la série télévisée américaine The Knick, réalisée par Steven Soderbergh, à qui l’on doit entre autres les films Erin Brockovich et Ocean’s Eleven.

«C’était notre premier contrat direct pour la télévision américaine, confie son président, Denis Robert. Ils voulaient qu’on adapte des carcasses de voitures d’époque à l’électricité. On leur a plutôt proposé de les fabriquer de A à Z.»

Le président Denis Robert en est bien fier.
Photo Josée Hamelin
Le président Denis Robert en est bien fier.

Il y a trois ou quatre ans lorsque New York a songé à interdire les chevaux en ville, la compagnie a fabriqué une première voiture électrique. «La plupart des voitures hippomobiles de cette ville sont fabriquées chez nous», note le propriétaire.

Réalisé en à peine un mois, le mandat de The Knick leur a ouvert des portes. «Après cette livraison, nous avons reçu une commande pour six voitures semblables qui seront utilisées pour le marché télévisuel new-yorkais», se réjouit-il.

Il y a quelques années, la compagnie avait fabriqué le traîneau du film Miroir, Miroir, qui a été tourné à Montréal et dans lequel Julia Robert incarnait Blanche-Neige. Au Québec, l’entreprise a été sollicitée pour le tournage des téléséries historiques Bombardier, Les filles de Caleb et Marguerite Volant. Elle serait d’ailleurs sur le point de conclure un contrat avec des producteurs de télé québécois.

Playboy

Les voitures construites par Voitures Robert et sa quinzaine d’employés se sont aussi retrouvées dans de nombreux films américains par l’entremise de revendeurs. Son propriétaire mentionne qu’un de ses carrosses de Cendrillon figurerait même sur le site internet de Playboy.

L’entreprise, qui se positionne comme un des plus importants fabricants de voitures hippomobiles au monde, a des clients en Australie, à Dubaï, à Taïwan et en Chine. «Même John Travolta se promène dans une de nos voitures en Floride», souligne M. Robert.

Après avoir débuté dans la restauration de voitures anciennes, la compagnie a conçu et fabriqué plus de 30 000 voitures, carrosses, carrioles et boghei en 25 ans. Le prix des différents modèles varie entre 1000 et 30 000$.