/news/education
Navigation

Université Laval: les étudiants français paieront 5000 $ de plus

Université Laval: les étudiants français paieront 5000 $ de plus
Photo Le Journal de Québec, Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Alors que des étudiants étrangers n’ont pas accès aux classes à cause de la grève, les universitaires français apprennent qu’ils devront payer 5000 $ de plus pour les droits de scolarité dès cette année à l’Université Laval, selon une facture préliminaire.

L’étudiante française Morgane Doireau est au Québec depuis janvier dans le programme de gérontologie dans l’espoir de faire son entrée au baccalauréat en criminologie.

Elle a reçu une lettre du bureau du registraire comme d’autres compatriotes, soulignant qu’ils devront débourser 7233 $ en droits de scolarité pour l’année 2014-2015 et non 2862 $ comme l’indiquait sa précédente facture.

Pourtant, la hausse doit simplement entrer en vigueur à la session d’automne, ce que confirme le ministère de l’Éducation.

Une claque au visage

Durant plusieurs mois, Morgane caressait le rêve de venir étudier ici, au Québec. Toutefois, une fois acceptée et installée en Amérique, elle reçoit cette claque au visage.«J’avais économisé quasi deux ans. Soudainement, je devrai payer 21 000 $», relate la jeune Française.

Voyant ses propres droits de scolarité exploser, elle considère que les étudiants ont de bonnes raisons de manifester contre l’austérité.

«En France, c’est pratiquement gratuit les études (...) Là, ce que je vais payer pour cette session, c’est ce que j’aurais dû payer pour toutes mes études. En plus d’être irrespectueux, c’est fort déplacé, dit-elle. Les Québécois lorsqu’ils viennent étudier en France ne paient pas plus cher.»

Silence à l’université

L’Université Laval n’a pas voulu expliquer la missive qu’elle a décidé d’expédier aux étudiants français.

«Nous ne pouvons pas fournir davantage de détails dans ce dossier tant que des factures officielles ne seront pas acheminées aux étudiants», a indiqué Samuel Auger, le porte-parole de l’institution.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.