/news/politics
Navigation

C-51: l'opposition libérale propose dix amendements

Wayne Easter
Photo Archives / Agence QMIMark Dunn Wayne Easter

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – L’opposition libérale à Ottawa appuie avec réticence le controversé projet de loi antiterroriste du gouvernement conservateur, mais elle cherche néanmoins à y apporter des modifications.

Deux députés libéraux ont dévoilé jeudi une liste contenant dix amendements à C-51 qu’ils aimeraient voir avant qu’il devienne loi.

La plupart des changements proposés ont trait à des préoccupations soulevées par des opposants au projet de loi qui affirment qu’il compromettra la vie privée et accordera trop de pouvoirs aux agences d’espionnage canadiennes, sans qu’il y ait des mécanismes de surveillance.

La modification principale proposée par les libéraux verrait la création d’un comité de surveillance parlementaire sur C-51, semblable à ceux d’autres pays alliés.

Un autre amendement obligerait le Parlement à faire l'examen de la loi dans trois ans, pour juger de son efficacité.

«Il n’y a aucun doute que les Canadiens sont inquiets à propos du projet de loi, et c’est pourquoi nous présentons ces dix amendements», a expliqué le critique libéral en matière de Sécurité publique, Wayne Easter.


 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.