/news/politics
Navigation

C-51: l'opposition libérale propose dix amendements

Wayne Easter
Photo Archives / Agence QMIMark Dunn Wayne Easter

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – L’opposition libérale à Ottawa appuie avec réticence le controversé projet de loi antiterroriste du gouvernement conservateur, mais elle cherche néanmoins à y apporter des modifications.

Deux députés libéraux ont dévoilé jeudi une liste contenant dix amendements à C-51 qu’ils aimeraient voir avant qu’il devienne loi.

La plupart des changements proposés ont trait à des préoccupations soulevées par des opposants au projet de loi qui affirment qu’il compromettra la vie privée et accordera trop de pouvoirs aux agences d’espionnage canadiennes, sans qu’il y ait des mécanismes de surveillance.

La modification principale proposée par les libéraux verrait la création d’un comité de surveillance parlementaire sur C-51, semblable à ceux d’autres pays alliés.

Un autre amendement obligerait le Parlement à faire l'examen de la loi dans trois ans, pour juger de son efficacité.

«Il n’y a aucun doute que les Canadiens sont inquiets à propos du projet de loi, et c’est pourquoi nous présentons ces dix amendements», a expliqué le critique libéral en matière de Sécurité publique, Wayne Easter.


 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.