/misc
Navigation

L’amour avec un grand « Ark »

Coup d'oeil sur cet article

Dans la vie, nous avons tous des critères de séduction plus ou moins précis. Certaines filles préfèrent les hommes musclés; d’autres, les intellectuels.

Un n’empêche pas l’autre, me direz-vous? FAUX. J’ai tapé «intellectuels musclés» dans Google: mon ordinateur a fait une crise d’épilepsie.

Octobre 2003. J’ai rencontré Don Juan à la sortie d’un bar. Fin vingtaine, six pieds deux, teint basané, cheveux en bataille... Un véritable conte de fées.

Je dis ça parce qu’il avait perdu un soulier et, à en juger par son état d’ébriété, il allait visiblement finir sa soirée écrasé dans une citrouille.

Les effets de l’alcool diffèrent selon le sexe de la personne. Alors que plusieurs filles ont tendance à se transformer en princesses fragiles et vulnérables, les hommes, eux, deviennent souvent des superhéros dotés de pouvoirs remarquables: «Les gars, les gars, les gars! J’suis capable de me rentrer un 10 ¢ au complet dins narines! Checkez ça!»

Mon mec, lui, pouvait déboucher un twist cap avec ses paupières! Il se promenait d’ailleurs dans la rue, bière à la main, cherchant un témoin pour sa grande démonstration.

Évidemment, sa bouteille était dissimulée dans un sac de papier brun, afin de ne pas se faire prendre par la police... Un véritable ninja de la subtilité!

C’est à ce moment-là que nos regards se sont croisés. Le ciel était rempli d’étoiles. Un petit vent frais soufflait sur nos visages. Le moment était parfait. Il s’est donc approché de moi, s’est penché doucement à mon oreille, puis, tel un Cyrano des temps modernes, a susurré doucement à mon oreille: «T’ES SEXÉ EN BARNAC TOÉ! ÇA TE TENTE-TU DE VENIR CHEZ NOUS?»

Il a ensuite roté un p’tit peu, s’est mis à rire aigu et s’est enfargé dans rien.

Si Cupidon nous surveillait depuis son nuage rose, c’est à ce moment précis qu’il a pris une flèche dans son carcan... et se l’est tirée dans la tête.

Sérieux, est-ce que cette technique a déjà fonctionné auprès d’une fille?

«Ah! Il était saoul, sentait l’intestin de chameau mort et a été grossier avec moi! Ç’a été le coup de foudre instantané!» NON.

Dans la vie, nous avons tous des critères de séduction plus ou moins précis.

Ce soir-là, j’ai su qu’un gars comme lui ne ferait jamais partie des miens.

AH, PIS KIN

Ça, c’est comme la fois où un inconnu a jappé pour me séduire. Oui, vous avez bien lu. Il a JAPPÉ.

J’étais en route (à pied) vers la maison d’une amie. Tout s’est passé très vite, comme dans un film. Une voiture est passée à ma gauche. Dans le siège du passager, un jeune homme a tourné les yeux vers moi et, d’un seul coup, son regard est devenu chaud. Intense. Charnel. Prédateur.

Profitant d’un arrêt stop, le gars en question a baissé sa fenêtre et m’a lancé un «Rrrwouaf!»

Sidérée, je n’ai jamais su comment réagir.

La voiture a finalement poursuivi son chemin avant qu’il ne cherche à communiquer davantage. Heureusement, parce qu’il serait clairement tombé sur un os... Et aurait fini par courir après sa queue.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.