/news/politics
Navigation

30 millions $ pour un registre d’armes d’épaule

Securite Publique, Lise Theriault
SIMON CLARK / JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

Québec ira de l’avant avec un registre d’armes d’épaule, qui coûtera au moins 30 millions $, malgré la destruction des données québécoises du registre fédéral par le gouvernement Harper.

La ministre de la Sécurité publique Lise Thériault s’est dite «extrêmement déçue» par la décision de la Cour suprême, rendue ce matin, qui permet aux conservateurs de détruire ces données. Le gouvernement Couillard devra reprendre le travail à zéro à grands frais.

«La décision de détruire les données n'est pas acceptable en termes de gestion de fonds publics et de fédéralisme coopératif», a laissé tomber Mme Thériault en point de presse. Elle ne contestera toutefois pas la décision «politique» de Stephen Harper, mais considère que «le message des Québécois n’a pas été entendu».

Elle a par la suite invité les Québécois irrités par la décision de M. Harper à faire entendre leurs voix lors des prochaines élections. «Je pense que les Québécois auront l'occasion de tirer les conclusions qu'ils veulent bien. Il y aura des élections bientôt. Moi, je pense que c'est à eux [d'exercer] leur jugement, simplement», a affirmé Mme Thériault.

Un projet de loi pour bientôt

Par ailleurs, la ministre Thériault a soutenu qu’un registre québécois des armes d’épaules serait mis au point dans les mois qui suivent. «Nous maintenons le cap: il y aura bel et bien un registre québécois», a dit la ministre de la Sécurité publique.

Ce registre devrait coûter au moins 30 M$, mais est nécessaire pour protéger la vie des policiers et des citoyens. «Il s'agit plutôt d'offrir une base de données essentielle au travail des policiers, et, selon de très récentes statistiques, le registre est consulté par ceux-ci en moyenne 900 fois par jour», fait valoir Mme Thériault.

    
 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.