/slsj
Navigation

Une variété pour tous les goûts

Avec toutes les technicités supplémentaires, Polaris montre aux autres constructeurs qu’il n’est pas prêt à céder son X
premier rang du «Roi de la montagne».
Photo courtoisie Avec toutes les technicités supplémentaires, Polaris montre aux autres constructeurs qu’il n’est pas prêt à céder son X premier rang du «Roi de la montagne».

Coup d'oeil sur cet article

La saison se terminera prochainement et, en tant que motoneigiste, elle paraît toujours trop courte. Après une saison complète avec notre motoneige, la même question revient toujours; est-ce que j’achète le nouveau modèle ou je conserve le mien qui va bien?

Pour vous aider, je vais vous présenter les nouveaux Polaris 2016.

Le constructeur américain améliore encore sa Pro RMK, elle qui était l’une des plus appréciée des amateurs de hors-piste.

Pour suivre la tendance, Polaris introduit la chenille de 3 pouces qui est maintenant la norme en ce qui concerne ce type de motoneige. Le moteur 800 H.O., seulement offert l’an dernier sur les Rush et Switchback, sera de série sur la plate-forme RMK.

Cette motorisation permet une augmentation du ratio poids-puissance de 10 %, ce qui n’est pas sans passer inaperçu. La plus grande amélioration en 2016 est le nouveau châssis ACYS spécialisé pour une conduite en montagne.

Il permet une meilleure performance à flanc de montagne, une montée de pente plus rapide et plus facile ainsi qu’un système d’élévation instantanée permettant à la motoneige de remonter rapidement à la surface dans la poudreuse.

Rien n’a été épargné sur cette RMK, même la suspension arrière a reçu un rafraîchissement qui aide grandement le contrôle en sentier (la bête noire de cette machine).

De plus, plusieurs motoneigistes n’appréciaient tout simplement pas son comportement en sentier, avec ces améliorations, ils en seront sûrement ravis.

Avec toutes ces technicités supplémentaires, Polaris montre aux autres constructeurs qu’il n’est pas prêt à céder son premier rang du «Roi de la montagne».

Le sentier vous appartient

Avec plus de 20 modèles offerts pour le sentier, le choix n’est toujours pas facile à faire.

L’an dernier, Polaris avait surpris tout le monde avec sa nouvelle Rush et Switchback AXYS dont le comportement en sentier était une pure merveille.

Pour 2016, ces deux modèles sont tout aussi surprenants à conduire, particulièrement avec le fougueux moteur 800 H.O. Le confort est amélioré pour répondre encore plus aux exigences du conducteur avec un siège en mousse plus étroit et confortable, un GPS pour être certain de retrouver votre chemin, des nouveaux phares à la DEL pour augmenter la visibilité le soir et une suspension munie d’amortisseurs Walker Evans.

Pour les adeptes de moteurs deux-temps, ces deux modèles vous offriront un plaisir assuré. Le consommateur qui a un budget à respecter pourra encore se tourner vers la gamme INDY qui n’offre pas vraiment de changement pour 2016.

Toutefois, attention, une nouvelle petite venue s’ajoute à cette gamme; soit la INDY 600 SP TD. Elle nous arrive avec un look racé, des couleurs vintage, un démarreur électrique, un pare-chocs Extrême et j’en passe. Elle fera certainement fureur avec un prix abordable de 11 199 $.

Du travail aux sentiers

On ne peut passer sous silence les modèles utilitaires. Depuis quelque année, Polaris a pris un tournant sur ses motoneiges utilitaires les rendant tout aussi performantes en sentier qu’au travail.

Les gammes INDY Voyageur et INDY Adventure représentent très bien ce segment de marché avec deux choix de longueur de chenilles: soit la 144 ou la 155.

Ces motoneiges ont été conçues pour se débrouiller aussi bien en mode travail ou en mode sentier selon votre bon désir. La polyvalence de ces motoneiges permet au conducteur d’avoir le meilleur des deux mondes en une seule motoneige.

Le choix n’est certes pas facile à faire avec tout ces modèles offerts, mais je n’ai qu’un conseil à vous donner, n’y allez pas avec la beauté de la motoneige, mais choisissez selon votre utilisation. Pas facile n’est-ce pas?

Bonne fin de saison à tous.