/opinion/blogs
Navigation

Pâques et Grégory Charles à New York

Pâques et Grégory Charles à New York

Coup d'oeil sur cet article

Vous comptez profiter du congé pascal pour faire un saut à New York? Quelle chouette façon d’accueillir -enfin- le printemps! (Surtout après l’hiver qu’on a eu...) La météo s’y annonce d’ailleurs sous le signe du soleil (avec un mercure qui pourrait grimper jusqu’à 20 degrés lundi). Et, évidemment, ce ne sont pas les activités qui manquent...


Pâques à New York est une de mes fêtes favorites. Comme les Manhattanites profitent du long week-end pour aller dans les Hamptons, ceux qui restent font bon ménage avec les touristes. Et il faut voir ce joyeux melting prendre d’assaut la 5e Avenue lors du défilé du dimanche. Pas de chars allégoriques, pas de fanfares, pas de klaxons.... La mythique artère commerciale juste pour les piétons!


Habillés en costume d’époque, avec des chapeaux hauts de forme, déguisés en lapins géants...locaux et touristes fraternisent comme s’ils étaient de vieux potes. Comme une belle grosse fête foraine en ville où, bien sûr, le jaune et le mauve sont à l’honneur.


Autre attraction d’intérêt pour nous, Québécois, ces jours-ci dans le Big Apple : l’ultra talentueux/multidisciplinaire/homme-orchestre Grégory-Charles vient d’y installer ses pénates (et son théâtre de poche!). Pendant tout le mois d’avril, Grégory et 7 musiciens présentent au QUBE (c’est comme ça qu’il a baptisé sa salle de spectacle!) Vintage Live, une sorte de gros piano-bar interactif avec lequel il espère percer le marché new-yorkais (son rêve d’enfance).


J’ai eu l’occasion de voir Grégory Charles en prestation à New York, en 2011, alors qu’il tâtait le marché dans de plus petites salles. Son show au cabaret du Carlysle avait ébloui l’audience tellement le répertoire musical de l’artiste est sans limites... Voilà qui promet pour la suite. La meilleure des chances à Grégory et son équipe!


Comme vous êtes encore nombreux (et ça me fait toujours plaisir) à me demander mes meilleurs tuyaux dans la Big Apple, je vous laisse avec quelques-unes de mes dernières découvertes. Des adresses qu’on ne retrouve pas dans la plus récente version de mon Carnet d’une flâneuse à New York. Vous devez savoir cependant que mon quartier de prédilection demeure Upper West Side, à l’ouest de Central Park, là où j’ai mes quartiers quand je débarque dans la greatest city in the world!  Une poignée d’endroits chouettes qui ne devraient pas avoir l’effet de vous ruiner...


-Milburn Hotel, 242 Ouest, 76e rue;
-NYLO Hotel, 2178 Broadway et 77e rue;
(deux hôtels situés à quelques pas de Central Park, pour les adeptes du jogging matinal).


-Mille-Feuille Bakery, 2175 Broadway (pour des croissants, pâtisseries et macarons sortis tout frais de la fabrique de Brooklyn deux fois par jour);


-Le Pif, 2058 Broadway, au coin de la 71e (super sympathique bar à vin où on peut siroter un verre de Pinot noir devant une assiette de fromage ou de charcuterie);


-Sapphire Indian Cuisine, 1845 Broadway, à deux pas de Columbus Circle (une institution dans le quartier, pour les maniaques comme moi de nourriture indienne!)


Joyeuses Pâques à tous. Enjoy!