/news/politics
Navigation

Québec sort le chéquier pour le Diamant de Robert Lepage

diamant
Photo d’archives, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Après des mois de tergiversation, le gouvernement Couillard va annoncer samedi son soutien financier au Diamant de Robert Lepage.

Même si aucune somme n’était prévue dans le budget Leitao, le célèbre dramaturge aura l’appui de Québec pour la construction du lieu de diffusion culturelle.

Le Journal avait révélé mardi que l’ancien grand patron de la SODEC, François Macerola, avait été appelé à la rescousse des promoteurs du projet pour convaincre la ministre de la Culture.

Depuis le 1er janvier, il agit comme lobbyiste auprès du gouvernement Couillard dans le dossier du Théâtre Le Diamant de Robert Lepage pour «chercher un financement [30 millions $] pour la mise sur pied d’un théâtre, de salles de répétition et d’ateliers de décor à la place D’Youville à Québec», peut-on lire au registre des lobbyistes.

Le gouvernement Charest s'était engagé à investir 30 millions $ dans le projet du Théâtre Diamant en 2012. Les péquistes ont officialisé le tout en signant un contrat avec Robert Lepage trois jours après les élections 2014, après avoir été battus par les libéraux de Philippe Couillard.

L’investissement a toutefois été reporté par le gouvernement Couillard, en attente d'un retour à l'équilibre budgétaire. Il avait promis son soutien à Robert Lepage durant la campagne électorale.

De son côté, la Ville de Québec prévoit toujours investir 7 millions $ dans le projet.

Le projet du Diamant coûtera près de 60 millions $ et est présenté comme un incubateur et un lieu de diffusion des oeuvres de Lepage. Il comprend une salle de spectacle de 600 places.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.