/news/currentevents
Navigation

Matthew est guéri

Le Lavallois a subi un traitement expérimental contre le cancer à New York

Samedi dernier, entouré de sa famille, Matthew a fait sa première sortie en trois semaines, sur la terrasse de l’institut du cancer Sloan Kettering à Manhattan. Encore vulnérable, il a dû revêtir un habit de protection, un masque et des lunettes de soleil.
Photo courtoisie Samedi dernier, entouré de sa famille, Matthew a fait sa première sortie en trois semaines, sur la terrasse de l’institut du cancer Sloan Kettering à Manhattan. Encore vulnérable, il a dû revêtir un habit de protection, un masque et des lunettes de soleil.

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK | Matthew Schreindorfer, le jeune Lavallois atteint d’une rare leucémie est en rémission complète trois semaines après avoir reçu un traitement expérimental à New York. Il a réussi à amasser plus de 740 000 $ grâce à la générosité du public québécois.

NEW YORK | Matthew Schreindorfer, le jeune Lavallois atteint d’une rare leucémie est en rémission complète trois semaines après avoir reçu un traitement expérimental à New York. Il a réussi à amasser plus de 740 000 $ grâce à la générosité du public québécois.

«Je n'en reviens pas à quel point la communauté a été généreuse, je n'avais aucune idée qu'on aurait autant d'aide, c'est incroyable, je suis tellement reconnaissant», dit Matthew, depuis son lit d’hôpital, la voix écorchée après quatre jours d'intubation.

Le jeune homme de 25 ans a appris mercredi qu’il était en rémission complète d’une leucémie aiguë lymphoblastique, une forme rare et agressive de leucémie.

«J’ai été submergé par l’émotion, j'attendais ce moment depuis longtemps, les huit derniers mois ont été très difficiles», dit Matthew, qui a reçu le terrible diagnostic en août 2014, deux mois après son mariage.

Après avoir reçu, sans succès, tous les traitements possibles au Canada, son dernier espoir de survie résidait dans un traitement expérimental donné à l’Institut du cancer Sloan Kettering à New York.

Comme les coûts de ce traitement dépassent 615 000 $, sa femme, Katia Luciani, a eu l’idée d’une campagne de financement sur le web. En quelques jours, le couple a amassé 740 000 $.

L’oncologue de Matthew.
Photo courtoisie
L’oncologue de Matthew.

La suite

Matthew dit avoir été traité comme un roi à New York. «Le seul problème c'est que le personnel prend pour les Rangers», dit celui qui n'a visiblement pas perdu son sens de l'humour. «C'est important de garder le sourire».

Il lui reste maintenant à remonter la pente. Il passera encore quelques jours à New York afin de s’assurer que sa formule sanguine revienne à la normale. ​

Il reviendra ensuite à Montréal où il doit subir une greffe de moelle osseuse dans un mois à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont.

«Après, tout devrait être terminé et je pourrai reprendre une vie normale», espère-t-il.

Matthew et sa femme Katia après avoir appris qu’il était en rémission complète.
Photo courtoisie
Matthew et sa femme Katia après avoir appris qu’il était en rémission complète.

Le traitement CART-19 reçu par Matthew

  •  Le traitement consiste à extraire des globules blancs du sang du patient.
  •  En laboratoire, les techniciens infectent ces globules d’un virus, qui les reprogramment en quelque sorte.
  •  Ces globules infectés se multiplient durant deux semaines.
  •  L’armée de globules blancs est réinjectée dans le sang du patient, et s’attaque directement aux cellules infectées par la leucémie.
  •  Le traitement de Matthew a commencé le 18 mars et le 8 avril on apprenait qu'il était en rémission complète.
  •  Les trois dernières semaines ont été éprouvantes. Il a eu des crises d'épilepsie et de fortes fièvres, sa mémoire a été affectée.
  •  Il doit maintenant réapprendre à marcher puisque ses muscles se sont atrophiés.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.