/opinion/blogs
Navigation

Hillary Clinton réinventée

Hillary Clinton
Photo Archives REUTERS

Coup d'oeil sur cet article

La chose était entendue. Ce n’était plus qu’une formalité. Hillary Clinton, véritable rock star de la politique américaine, a officiellement annoncé au monde, dimanche après-midi, qu’elle compte devenir la prochaine présidente des États-Unis en 2016.


Ce qui me frappe dans cette annonce? Combien Hillary Clinton, 67 ans, qui occupe le paysage politique américain depuis plus de 25 ans, réussit à se présenter à nous aujourd’hui sous un nouveau visage. Combien elle réussit, en quelque sorte, à nous offrir une Hillary version moderne.


Dans une vidéo de deux minutes 18 secondes mise en ligne sur Facebook et Twitter, Clinton donne d’abord la parole à une grande diversité d’Américains : une jeune mère de famille, un Latino, des Africains américains, un couple gai, des retraités, des ouvriers...qui nous parlent d'un projet qui les tient à coeur. Fait étonnant : elle n’apparait presque à la toute fin, souriante, l'air décontractée, pas un brin sévère, pour nous parler de son projet à elle : se battre pour la classe moyenne américaine. « Je suis là pour gagner votre vote ».


Pas de doute, cette politicienne ultra-expérimentée a appris des erreurs du passé. En vue de la présidentielle de 2008, la vidéo marquant le coup d’envoi de sa campagne ne mettait qu'elle en scène, n'était centrée que sur sa personne. En affirmant se lancer "pour gagner", elle nous donnait l’impression que la Maison-Blanche lui était due. La Hillary Clinton version 2015 se fait moins arrogante, moins sûre d’elle, beaucoup plus humble. Et cette fois-ci, elle ne tient rien pour acquis.


En ratissant aussi large, il est aussi évident qu’elle compte tout faire au cours des prochains 18 mois pour garder l’électorat acquis au président Obama : les jeunes, les Africains-Américains et les femmes, mais aussi récupérer une clientèle jadis majoritairement pro-Bill, mais passée chez les républicains sous Bush : les ouvriers, les cols bleus, les ainés.


La nouvelle Hillary est donc arrivée. Saura-t-elle se réinventer en leader du monde libre en 2016? Les paris sont ouverts.

 


Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante: