/entertainment/music
Navigation

Première new-yorkaise pour Roch Voisine

Roch Voisine et Gregory Charles
Photo courtoisie, Mario Lefebvre Roch Voisine et Gregory Charles

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK  |  Après 30 ans de carrière, Roch Voisine a finalement eu sa première expérience sur scène à New York mardi soir.

Gregory Charles, dont le théâtre QUBE est installé sur les rives du fleuve Hudson jusqu’au début du mois de mai, lui a offert la scène le temps d’un soir.

«Ça fait longtemps que je viens à New York, mais c’était tout le temps pour enregistrer des albums. J’étais nerveux à l’idée de monter sur scène», confie-t-il au lendemain du spectacle devant un bagel new-yorkais et un café.

Des Canadiens, des Montréalais et des Parisiens ont fait le voyage pour venir le voir. Le reste de la salle était remplie de gens de l’industrie du disque.

«C’est comme passer une audition 30 ans après. Tu n’es pas en terrain connu», dit Roch Voisine, 52 ans.

Il a chanté un peu partout sur la planète, mais les États-Unis sont toujours demeurés un territoire inexploré pour l’artiste originaire du Nouveau-Brunswick.

Il entend y remédier dans les prochains mois. Sa tournée s’arrêtera entre autres à Nashville, la capitale de la musique country.

Nouveaux défis

Il veut aussi se lancer dans l’écriture de chansons pour des artistes américains.

«C’est notre plan à long terme pour les États-Unis, c’est une facette de ma carrière que les gens connaissent peu».

Il rêve d’écrire pour des artistes comme Garth Brooks et Shania Twain.

«Je suis assez caméléon, je peux écrire un peu n’importe quoi, j’aime les défis. Même mes anciennes chansons, j’aimerais les voir reprises par de jeunes groupes».

Il a aussi commencé l’écriture de son prochain album en français prévu en 2016. «Je suis attendu avec une brique et un fanal, ça fait longtemps!»